Avant toute chose, c’est une histoire de souveraineté nationale. L’ouverture des Consulats Généraux constitue des événements diplomatiques importants qui consacrent la marocanité du Sahara.

La décision de les ouvrir au Sahara marocain constitue un acte de souveraineté qui obéit en tous points aux règles et usages diplomatiques.

L’ouverture de ces Consulats Généraux intervient dans un contexte de raffermissement des relations bilatérales avec les pays frères africains, au bénéfice des intérêts du continent africain, conformément à la Convention de Vienne sur l’établissement des relations consulaires de 1963.

Les pays ayant ouverts des Consulats au Sahara marocain sont animés par la double volonté de développer leurs relations bilatérales avec le Royaume du Maroc ainsi que pour assurer des prestations consulaires en faveur de leurs ressortissants qui résident au Sahara marocain.

Il y a lieu de souligner que de nombreux pays africains frères disposent de nombre de leurs ressortissants qui sont établis avec leur famille dans les villes du Sahara marocain, où ils sont parfaitement insérés, compte tenu de la politique audacieuse de migration et d’asile, initiée par Sa Majesté le Roi et saluée internationalement.

L’ouverture de ces enceintes diplomatiques au Sahara marocain constitue à la fois une reconnaissance pour la Vision africaine du Roi Mohammed VI en faveur d’un continent animé par une coopération interafricaine forte ainsi qu’un témoignage fort de la sécurité et la stabilité dont jouissent les provinces sahariennes du Royaume dans un contexte régional tumultueux.

Enfin, il y a lieu de souligner que ces événements diplomatiques phares viennent consolider l’image et le rayonnement du Sahara marocain comme point d’ancrage du Royaume du Maroc dans son continent d’appartenance, que le Souverain souhaite devenir un pôle de développement au sein du continent.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.