Le Secrétaire général des Nations-Unies, Antonio Guterres, a reçu, mardi au siège de cette organisation à New York, le maire d’Al-Hoceima, Mohamed Boudra, en sa qualité de président de l’organisation Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU-Monde).

Lors de cette rencontre, le Secrétaire général de l’ONU a félicité M. Boudra pour son élection en novembre dernier pour un mandat de trois ans à la tête de la CGLU, qui est la plus grande organisation mondiale représentative des gouvernements locaux et régionaux, tout en lui souhaitant plein succès dans ses nouvelles fonctions.

Dans une déclaration à la MAP à l’issue de cette entrevue, M. Boudra a indiqué que le Secrétaire général a rappelé que l’organisation des Nations-Unies célèbre cette année son 75è anniversaire, et pour marquer cette occasion, un dialogue global a été lancé avec l’ensemble des organisations en vue d’une évaluation de l’action de l’ONU et de ses perspectives d’avenir, dans le cadre de la réforme qu’il veut pour l’instance internationale.

M. Guterres cherche ainsi à connaitre le point de vue des maires et des présidents des régions sur cette question, et par conséquent il a été convenu de coordonner les efforts dans ce sens, ainsi qu’en matière de réalisation des Objectifs de développement durable, a expliqué M. Boudra, qui est également le président de l’Association marocaine des présidents des conseils communaux (AMPCC).

M. Antonio Guterres, lui-même ancien président d’assemblée municipale au Portugal, a préconisé davantage de coopération entre les gouvernements des villes et des régions afin de réaliser des progrès sur le volet du développement durable, tout en reconnaissant que certaines villes sont sur la bonne voie ou dépassent même la cadence des gouvernements nationaux.

Les deux parties ont également évoqué la manière de prendre en compte le point de vue des collectivités territoriales dans la mise en œuvre de l’ensemble des programmes des Nations-Unies.

A cet égard, M. Boudra a indiqué qu’une commission de coordination devra être mise en place entre la CGLU, qui représente les collectivités territoriales de par le monde, et l’organisation des Nations-Unies, qui regroupe les gouvernements nationaux.

Le chef de l’ONU a également mis l’accent sur l’importance de l’inclusion des jeunes, qui ont une vision et un point de vue importants sur les mutations que connait actuellement le monde, notamment la problématique du réchauffement climatique et les défis liés à la protection de l’environnement.

M. Boudra a, par ailleurs, informé le Secrétaire général de la volonté de la CGLU d’accéder au statut de membre-observateur à l’Assemblée générale des Nations-Unies.

Au terme de cette rencontre, M. Boudra a offert à M. Guterres une toile de la médina d’Essaouira, réalisée par un artiste peintre marocain, montrant une mosquée érigée à proximité d’une église et d’une synagogue, dans un symbole de l’esprit du vivre ensemble entre les religions et les civilisations dans les différentes villes du monde.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.