Surenchère. « Des fuites de documents internes » concernant les adhérents du Parti authenticité et modernité (PAM) seraient à l’origine de nouvelles controverses entre le secrétaire général du parti, Hakim Benchamach, et ses adversaires à la veille du congrès national de cette formation politique, prévu le 7 février prochain.

Les listes des adhérents, qui ont été fuitées, avaient été envoyées par l’administration centrale du PAM aux instances régionales du parti, ainsi qu’à Samir Koudar, président de la commission préparatoire du congrès, et Sarhan Lahrach, président de la commission des candidatures, dans le but de mieux contrôler les listes des adhérents afin de lancer le processus de désignation des congressistes.

Selon le site arabophones alyaoum24.com, l’un des membres ayant reçu ces listes, les aurait fuité pour semer la zézanie, en les diffusant sur WhatsApp, selon un ancien militant qui considère que « la vieille garde » joue avec le feu.

Pour sa part, Samir Koudar, qui a adressé un message aux membres du parti pour les avertir sur les conséquences de la publication de ces listes, a promis de sanctionner l’auteur de ces fuites, soutenant qu’il connaît la personne en question mais qu’il n’en révélera pas le nom pour le moment.

En fait, selon un des responsables du parti, le scandale de la fuite des listes des adhérents n’est pas lié aux plaintes portant sur la préservation des données personnelles contenues dans ces listes, mais parce qu’il a fait avorter « un plan du mouvement de l’avenir qui comptait inonder le congrès de personnes ne remplissant pas les critères requis pour participer au congrès comme délégués ».

« Il est donc facile de comprendre la colère des dirigeants du mouvement de l’avenir à la suite de cette fuite, car la publication généralisée des listes des adhérents permettra à tous les membres du parti d’en prendre connaissance, et donc de s’assurer que les membres qui seront désignés comme délégués au congrès remplissent bien les conditions requises, c’est ce que les dirigeants du Mouvement de l’avenir cherchaient à éviter », a ajouté le même responsable, cité par le site arabophone alyaoum24.com.

+ Un coup de poignard dans le dos asséné par Benchamach…+

C’est ainsi, selon la même source, que le Secrétaire général du parti a publié une nouvelle note portant sur la question de la désignation des délégués au congrès du parti, après avoir reçu de nombreuses plaintes sur « la manipulation des listes des adhérents ».

« Il est clair que mettre ces listes entre les mains de Koudar et de Sarhan, qui sont tous les deux des figures du courant anti-Benchamach, allait laisser peu de doute qu’ils vont les utiliser en faveur de leur courant », a indiqué une source informée du parti.

Même Mohamed Cheikh Biadillah, qui est candidat au poste de secrétaire général du parti, a reçu des plaintes à ce sujet lors de ses tournées dans les régions pour mobiliser ses partisans.

Les dirigeants du mouvement de l’avenir considèrent avec suspicion ces manoeuvres visant à les affaiblir à la veille du congrès, et considèrent même la question de la fuite de la correspondance rejetant la tenue du congrès comme un « coup dans le dos » asséné par Benchamach ou son courant aux dirigeants du mouvement de l’avenir qui supervisent les préparatifs du quatrième congrès national du PAM.

Abdellatif Ghalbzouri, le coordinateur régional du parti dans la région de Tanger-Tétouan Al-Hoceima, que Benchamach avait exclu, a écrit sur Facebook: « dans les réconciliations et dans les accords, il faut avoir comme base l’honnêteté. »

Pour un haut dirigeant du PAM, les derniers développements qu’a connus le parti renvoient un signal « inquiétant » sur ce qui se passera lors du congrès « si ses préparatifs se poursuivent dans ces circonstances ». Et de souligner qu’il n’est pas à écarter que le congrès soit « explosif » ou « reporté pour des raisons logistiques ».

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.