Une controverse qui a fait couler beaucoup d’encre. Et pour cause, suite à son « limogeage » de la direction de la communication au Ministère marocain des Affaires étrangères, Chafika El Habti a indiqué qu’elle a été débarquée de son poste sur une décision du ministre Nasser Bourita pour pouvoir « occuper un autre poste de responsabilité ».

« L’honorable ministre Nasser Bourita m’avait informé du nouveau plan de travail de notre ministère, qui nécessite ma contribution à partir d’un autre poste que celui dont j’ai eu la responsabilité avec dévouement depuis deux ans, et c’est ce que j’ai bien compris », a expliqué El Habti dans un post sur Facebook.

El Habti a ajouté qu’étant donné « l’esprit d’équipe » au sein du ministère, elle était convaincue que sa contribution doit être « efficace et d’un apport qualitatif dans tout domaine professionnel qui nécessite » sa contribution.

« Je tiens à assurer que Nasser Bourita est un grand homme d’état, respectueux et responsable, qui a le don d’insuffler de l’énergie positive au sein de son équipe. »

+ Étonnement et solidarité des médias avec Mme Habti +

« Cela m’a permis de me développer et d’acquérir de nouvelles connaissances dans le travail diplomatique », a-t-elle encore souligné en tentant de nier avoir été éjectée de son poste sur décision du ministre.

El Habti a ajouté qu’après une relative amélioration de sa santé, elle a tenu à apporter ces précisions à la suite des bruits qui ont couru dans les médias sociaux et la presse à la suite de son supposée limogeage.

Plusieurs médias marocains avaient exprimé leur étonnement suite à la décision de Bourita de débarquer El Habti de son poste de directrice de communication du ministère des affaires étrangères.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.