C’est officiel. Le consortium maroco-français « NAVERA/ENGIE  » a été déclaré adjudicataire provisoire pour la réalisation de la centrale photovoltaïque de Gafsa, lancée en appel d’offres international par le ministère tunisien de l’Industrie et des PME et la Société Tunisienne de l’Electricité et du Gaz (STEG).

Ce groupement aura ainsi la charge de développer, concevoir, financer, construire, exploiter et assurer la maintenance de la centrale photovoltaïque de Gafsa, d’une capacité de 120 MWp sur une période de 20 ans à partir de sa mise en service.

Ce projet d’envergure, qui fait partie des premiers projets IPP « Independent Power Producer » solaires lancés par la Tunisie, s’inscrit dans le programme de développement du secteur des énergies renouvelables avec pour objectif d’atteindre, à l’horizon 2030, une part de 30% d’énergies renouvelables dans la production nationale d’électricité.

La centrale de Gafsa devrait alimenter plus de 100.000 foyers tunisiens par an et contribuer à éviter 150.000 tonnes d’émissions de CO2 par an.

Ce projet constitue la première collaboration entre le groupe industriel énergétique français « ENGIE » et l’opérateur marocain « NAREVA » en Tunisie, après une expérience commune au Maroc avec la réalisation, notamment, du parc éolien de Tarfaya, l’un des plus grands d’Afrique.

Cité dans un communiqué, M. Saïd Elhadi, PDG de NAREVA s’est félicité de ce projet solaire « remporté avec notre partenaire ENGIE en Tunisie ».

« NAREVA est honorée de contribuer au déploiement du Plan Solaire Tunisien constituant la pierre angulaire de la politique de transition énergétique du pays », a-t-il dit.

+ ENGIE… le plus grand producteur indépendant d’électricité au monde +

Pour sa part, M. Yoven Moorooven, CEO de ENGIE Afrique a déclaré que le succès de cette offre « scelle encore davantage notre partenariat à long terme avec NAREVA ».

Il a relevé que la Tunisie s’est engagée dans un plan ambitieux de construction de nouvelles capacités de production d’électricité renouvelable avec pour objectif d’installer 3800 MW d’ici 2030, se déclarant « fier » de participer au programme actuel qui « a montré des résultats très compétitifs pour le pays ».

NAREVA est un acteur privé marocain spécialisé dans les secteurs de l’énergie et du cycle de l’eau. En tant que producteur indépendant d’électricité, le groupe dispose d’un portefeuille d’actifs totalisant une capacité de 3,5 GW dont plus de 2 GW en énergies renouvelables. Navera, qui exploite à présent cinq parcs éoliens au Maroc et en construit cinq autres, dans le cadre du Projet Eolien Intégré de 850 MW, est par ailleurs co-développeur de la centrale thermique de Safi, opérationnelle depuis 2018 avec une capacité de 1386 MW.

Quant au groupe français « ENGIE », il est le plus grand producteur indépendant d’électricité au monde et l’un des principaux acteurs du gaz naturel et des services énergétiques.

Le groupe, qui a plus de 50 ans d’expérience sur le continent africain avec 4.000 employés, possède une capacité de production d’électricité de 3,15 GW, en exploitation ou en construction, et occupe une position de leader sur le marché de la production d’électricité décentralisée fournissant de l’énergie propre à plus de 4 millions de personnes par le biais d’installations solaires domestiques et de micro-réseaux locaux. (MAP)

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.