La violence s’étend aux cabinets médicaux au cœur de la capitale ? Et pour cause, la police judiciaire a arrêté, jeudi, deux individus aux antécédents judiciaires, dont l’un a purgé une peine de 20 ans de prison pour homicide volontaire, pour leur implication présumée dans deux affaires de vol avec violence ayant ciblé deux cabinets de gynécologie à Rabat.

La préfecture de police de Rabat avait procédé, jeudi matin et dans l’après-midi, au constat de deux vols contre deux cabinets de gynécologie, commis selon le même modus operandi criminel qui consistait à ligoter les employées avant de dérober leurs téléphones portables ainsi que des sommes d’argent, indique un communiqué la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Les recherches et investigations ont permis d’identifier et d’arrêter les deux suspects à Salé et à saisir l’arme blanche utilisée dans ces actes criminels.

Les mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent afin d’élucider tous les tenants et aboutissants de cette affaire, tandis que les recherches se poursuivent pour arrêter une femme soupçonnée d’être impliquée dans la planification de ces actes de vols, ainsi que la personne ayant acquis les téléphones portables volés, selon la même source.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.