• Première route aérienne directe entre le Maroc et la Chine
  • 3 vols par semaine opérés par B787-9 Dreamliner

 

Royal Air Maroc lance sa nouvelle route aérienne reliant Casablanca à Pékin à raison de trois fréquences par semaine.

Grâce à cette nouvelle route aérienne, la compagnie nationale reliera, pour la première fois, le Maroc à la Chine en moins de 13 heures par des vols directs opérés par des B787-9 Dreamliner d’une capacité de 302 sièges dont 26 en business.

Les vols au départ de Casablanca seront programmés tous les lundi, jeudi et samedi à 17H00 (heure locale) pour une arrivée à Pékin à 11H55 heure locale (j+1).

Les vols au départ de Pékin seront programmés tous les mardi, vendredi et dimanche à 13H55 pour une arrivée à Casablanca 19H55.

+ La RAM relie directement le Maroc à 4 autres pays de l’Asie : l’Arabie Saoudite, le Liban, le Qatar et la Jordanie +

« Royal Air Maroc est fière d’offrir à ses passagers des possibilités de vols directs entre le Maroc et la Chine et de rapprocher ainsi le Royaume du géant asiatique. Tant attendue, cette nouvelle route aérienne contribuera, à coup sûr, au développement de la destination Maroc auprès du premier marché émetteur mondial de touristes. Cette nouvelle ligne nous permettra de répondre à un besoin fort exprimé par les opérateurs économiques des deux pays.

Une importante délégation de hauts responsables marocains a pris part ce jeudi 16 janvier au vol inaugural, en présence du président de Royal Air Maroc, M. Hamid Addou.

Cette nouvelle ligne participera donc à renforcer davantage les relations commerciales et économiques entre le Maroc et la deuxième puissance mondiale », souligne Addou.

Première destination vers la Chine, la compagnie renforce ainsi son réseau dans le continent asiatique. Royal Air Maroc relie directement le Royaume à quatre autres pays du continent : l’Arabie Saoudite, le Liban, le Qatar et la Jordanie.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.