Réaction. Les opérations sécuritaires menées par les services de la préfecture de police de Tanger en marge du match de football ayant opposé mercredi soir le Raja de Casablanca à l’Ittihad de Tanger (IRT) ont permis l’interpellation de 13 individus, dont 3 mineurs, pour leur implication présumée dans des actes de hooliganisme.

Ces personnes sont également soupçonnées de possession d’armes blanches, d’ivresse publique et manifeste et de jets de pierres ayant causé des dégâts matériels à des biens privés, indique jeudi un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Ces interventions sécuritaires ont été menées à la suite du match qui a connu des actes de hooliganisme causant des dégâts matériels à des véhicules, propriété de l’Etat et de particuliers, outre des blessures au niveau des forces de l’ordre, ajoute la même source.

Ainsi, trois éléments de la sûreté nationale, qui ont été légèrement blessés, ont reçu les soins nécessaires et quitté l’hôpital, précise le communiqué.

Les mis en cause, majeurs, ont été placés en garde à vue, alors que les mineurs ont été soumis à la procédure de surveillance, dans le cadre de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent pour déterminer tous les actes criminels qui leurs sont reprochés, ainsi que les tenants et aboutissants de cette affaire.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.