Évasion. A Taza, l’hôpital Ibn Bajja a connu, ce jeudi, une alerte générale suite à la fuite d’un prisonnier du bloc psychiatrique dont la surveillance a été relativement relâchée.

Selon le site arabophone Hespress, le prisonnier qui était « sous surveillance judiciaire » et « souffre de troubles mentaux graves », avait été transféré auparavant au service des maladies mentales de l’hôpital Ibn Bajja, après avoir tué son père dans des circonstances assez troubles.

Une enquête a été ouverte et les recherches sont en cours d’intercepter le prisonnier en fuite, ajoute la même source.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.