L’affaire « Hamza mon bb » continue de faire tomber les présumés coupables, le dernier en date, un transgenre, « N. B. », connu sous le nom de Sofia Taloni, que les policiers ont arrêté au Morocco Mall à Casablanca avant d’être entendu, lundi dernier, par la brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ).

Selon le site arabophone alyaoum24.com, le mis en cause a été interrogé au commissariat de Hay Hassani à Casablanca par les enquêteurs de la BNPJ chargés de la lutte contre la cybercriminalité notamment sur son lien avec la styliste de mode résidant à Dubaï aux Émirats arabes unis, A. A., qui est soupçonné d’être l’administratrice du compte sur les réseaux sociaux « Hamza mon bb » lequel diffusait des ragoûts sur les célébrités.

Le transgenre N. B., qui vit en Turquie, avait publié une vidéo sur son compte Instagram le montrant en compagnie avec l’administratrice du compte en question mais sans révéler sa véritable identité.

Le quotidien Akhbar alyaoum a indiqué que le bureau national de lutte contre le crime lié aux technologies modernes a interrogé « Sofia Taloni » pendant plus d’une heure avant de saisir ses trois téléphones pour les analyser et de lui faire signer un engagement pour qu’il reste à la disposition de l’enquête.

Pour rappel, la chanteuse Dounia Batma et sa soeur, Ibtissam, figurent parmi les mis en cause dans l’affaire « Hamza mon bb ». Elles sont notamment poursuivies pour “participation à l’accès frauduleux au système de traitement informatique des données et diffusion d’images et de déclarations d’autrui sans leur consentement, dans le but de nuire ou de diffamer”.

Affaire à suivre…

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.