Appel à la justice. Des dizaines de bouchers ont manifesté, mardi devant le Parlement à Rabat, suite à la clôture de 50 abattoirs dans la région de Settat – Casablanca; une décision qui, selon eux, a « mis à la rue 60 000 personnes, notamment les bouchers et leurs familles ».

A cette occasion, l’Union générale des bouchers du Maroc a exprimé son « refus catégorique » de la fermeture de ces abattoirs, suite à une décision unilatérale des autorités locales qui n’ont pas élaboré «d’études scientifiques » à l’avance, notamment sur les conséquences et répercussions sociales et économiques de la fermeture, affirment-ils.

« Les conditions » sanitaires et « l’hygiène » au sein des abattoirs seraient au cœur de la controverse, explique un manifestant.

Selon un porte-parole des manifestants, « les professionnels pratiquant la boucherie en toute responsabilité veillent eux même à l’hygiène des abattoirs … et au lieu d’assumer une partie de la responsabilité, les autorités concernées ont recouru à la solution la plus simple, qui est de fermer ces abattoirs ».

Les bouchers protestataires qui portaient des vestes jaunes et des pancartes, ont scandé des slogans accusant les autorités de « les priver de leurs moyens de subsistance » et dans le sillage, ils ont lancé un appel au Souverain pour une solution juste et équitable.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.