A défaut d’improviser quelques phrases avec chiffres à l’appui, Nouzha Bouchareb a préféré inventer « un téléprompteur » volant, composé de deux pages imprimées pour donner l’impression que son discours était spontané.

« C’est de bonne guerre… », dirait l’autre, sauf qu’il y avait un hic. Les photographes et cameramen ont dévoilé « l’astuce » en se mettant involontairement du côté de la ministre et non en face d’elle.

Une vidéo de ce fait insolite, a été mis en ligne sur les réseaux sociaux, montrant Mme Bouchareb, lundi, dans le couloir du Parlement en train d’expliquer la stratégie du Ministère de l’habitat, tout en jetant de temps à autre un clin d’œil à ce «téléprompteur » improvisé pour la circonstance.

« Du jamais vu », dans l’hémicycle du Royaume, commenta un député de l’opposition. Et d’ajouter : « A-t-on vraiment besoin de tout ce tralala… pour transmettre un message au public, surtout qu’une ministre n’est pas une présentatrice de télévision… »

No comment!

Pour rappel, Mme Bouchareb est l’un des nouveaux visages du gouvernement qui a succédé à Abdelahad El Fassi Fihri (PPS) au poste de ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville.

Elle est membre du bureau politique du Mouvement populaire (MP) et coordinatrice du Comité de l’information et de la communication du parti.

Cette tangéroise est diplômée de l’École Mohammadia d’Ingénieurs et lauréate de l’ISCAE. Elle est aussi présidente du réseau féminin Connecting Group International

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.