Cinq écrivains marocains figurent parmi les lauréats de la 23è édition du Prix Charjah dont les récompensés ont été dévoilés lundi.

Il s’agit de Mohamed Amine Nouari (poésie), Abdelbar Souldy (nouvelle) , Asmae Oubihi (roman), Younes Charki ( théâtre) et Amal Rami (littérature pour enfant).

D’autres écrivains représentant l’Egypte, l’Arabie Saoudite, la Syrie, l’Algérie et le Yémen ont été également primés lors de cette édition.

Les lauréats de ce Prix couvrant la poésie, la prose, la nouvelle, le roman, le théâtre et la littérature pour enfant, seront récompensés lors d’une cérémonie qui aura lieu en avril prochain à Rabat.

S’exprimant à cette occasion, le secrétaire général du prix Charjah de la créativité arabe, Mohamed Ibrahim El Kaci s’est félicité de la remise prochaine au Maroc des distinctions de la 23è édition, notant que 480 marocains ont participé à cette compétition depuis son lancement dont 37 ont été primés.

Pour sa part, le chef du département de la coopération au ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports (Secteur de la culture), Rachid Mostafi, a salué participation distinguée des écrivains marocain à ce prix, et qui reflète la place de choix qu’ils occupent dans les domaines créatifs et artistique.

Ont participé à cette édition organisée par la direction de la culture et des médias de l’Emirat de Charjah, des écrivains venant d’Égypte, du Maroc, d’Algérie, d’Irak, de Jordanie, du Soudan, du Yémen, de la Palestine, d’Arabie saoudite, de Tunisie, du Sultanat d’Oman, de la Mauritanie , des Émirats arabes unis, du Bahreïn, du Koweït, du Liban et de la Somalie.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.