Une première. Une équipe de chercheurs marocains et d’archéologues de l’Institut national d’archéologie et du patrimoine a découvert des ossements et des ustensiles, qui seraient vieux de plus de 5.000 ans, dans un cimetière de Bin El Ouidane près d’Azilal.

Lisez aussi : Trafic – La douane espagnole saisit de précieux fossiles en provenance du Maroc dans la valise d’un voyageur

Selon le site arabophone alyaoum24, qui cite des sources locales, l’équipe des chercheurs a mis au jour des ossements humains en plus d’ustensiles et des morceaux de poteries qui pourraient être vieux de plus de 5.000 ans.

La même source a ajouté que ces découvertes ont été réalisées samedi dernier dans un cimetière près du pont Ait El Bakour, un endroit connu pour ses nombreuses grottes.

Les ossements, les ustensiles et les morceaux de poteries ont été transférés au laboratoire de l’Institut national des sciences et d’archéologie afin de procéder à leur datation.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.