Au Maroc, les Amazighs ont célébré, dimanche soir à Rabat le nouvel an amazigh 2970, lors d’une cérémonie haute en couleur organisée, devant le siège du Parlement, par des associations de la société civile qui voudraient que cet événement soit considérée comme une journée de fête légale chômée et payée.

Des dizaines d’acteurs de la société civile se sont ainsi rassemblés en face du parlement pour fêter le nouvel posant sur tables des plats traditionnels dans une ambiance festive marquée par des chants et des danses collectives.

Adel Adaskou, un activiste amazigh, a déclaré à Hespress que « cette cérémonie, organisée par l’association ‘La jeunesse amazighe de Tamesna’ constitue un nouvel appel à faire du nouvel an amazigh une fête légale chômée et payée », ajoutant : « nous disons aux responsables que nous défendons toujours la question amazighe ».

+ Le rassemblement devant le Parlement a une certaine signification et symbolique +

Adaskou a également indiqué que « cette célébration a pour but de montrer le patrimoine historique et l’importance de cette journée à tous les Marocains d’où le choix de l’espace public pour fêter cet événement ».

Pour sa part, Oubou Naima, venue de Taroudant à Rabat spécialement pour célébrer le nouvel an amazigh, a souligné que « le rassemblement devant le Parlement a une certaine signification et symbolique pour montrer que nous demandons de faire du nouvel amazigh une journée fériée », ajoutant que « le Parlement est censé être le lieu du droit et de la loi ».

Le mouvement amazigh attend toujours la reconnaissance officielle au Maroc du nouvel an amazigh comme c’est le cas en Algérie et en Libye, soulignant la nécessité de mettre en oeuvre la loi organique définissant le processus de mise en œuvre du caractère officiel de la langue amazighe, ainsi que les modalités de son intégration dans l’enseignement et dans les domaines prioritaires de la vie publique qui a été publiée dans le bulletin officiel en septembre dernier.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.