Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce lundi:

Le Matin :

• Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a exigé le « maintien de la circulation civile et commerciale régulière » à Guergarat, et a appelé à s’abstenir de toute action susceptible d’altérer le statu quo dans cette zone tampon, en allusion directe aux menaces et aux gesticulations du polisario et de ses relais visant à entraver le passage du rallye « Africa Eco Race » entre le Maroc et la Mauritanie. Guterres « est préoccupé par l’augmentation des tensions au Sahara alors que l’Africa Eco Race s’apprête à traverser Guergarat », a indiqué son porte-parole. « Il est important de permettre le maintien de la circulation civile et commerciale régulière et de s’abstenir de toute action susceptible de modifier le statu quo de la zone tampon » de Guergarat, a souligné le porte-parole dans un communiqué.

• Le Maroc et Antigua-et-Barbuda ont souligné, vendredi à Rabat, leur volonté commune d’insuffler un nouvel élan à leurs relations bilatérales à travers la signature d’un accord sous forme de « programme de feuille de route de coopération pour la période 2020-2022 », qui porte sur divers domaines prioritaires pour les deux pays. Dans un communiqué conjoint publié à l’issue de leurs entretiens, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, et le ministre des Affaires étrangères, de l’immigration et du Commerce d’Antigua-et-Barbuda, E. Paul Chet Greene, ont exprimé leur satisfaction quant à l’excellence des relations bilatérales, du dialogue renforcé et de l’échange de visites de haut niveau entre les deux pays, depuis que le gouvernement d’Antigua-et-Barbuda ait retiré sa reconnaissance de la pseudo « RASD » en 2010 et souligné l’importance de renforcer la coopération bilatérale, technique et économique dans divers domaines d’intérêt commun.

L’Economiste :

• C’est officiel: le bachelor sera instauré dans les universités marocaines à partir de la rentrée prochaine. Les préparatifs vont bon train pour que tout le dispositif d’organisation de ce nouveau système d’enseignement dans le supérieur soit fin prêt pour le 7 septembre de cette année. Cela se traduira par le rallongement de la durée d’obtention d’une licence qui passe à 4 ans au lieu de 3 ans actuellement. Une période de transition est prévue puisque le nouveau système ne concernera que les étudiants de la première année universitaire 2020-2021.

• Le ministère de l’Economie et des Finances donne l’exemple. Depuis cette semaine, il s’est mis à l’énergie renouvelable et au développement durable. Ainsi, il a équipé les toits de ses bâtiments centraux à Rabat en systèmes photovoltaïques de production de l’électricité propre. Ce premier projet pilote a consisté à couvrir les toitures de trois bâtiments panneaux d’une puissance totale de 300 kW. Mine de rien, cette opération permettra de répondre à 75% des besoins en électricité pendant la journée, par une capacité électrique annuelle de 450 mégawattheures. Selon la direction des affaires administratives et générales (DAG), à l’origine de cette initiative, cette action vise une réduction annuelle de 323 tonnes d’émission de CO2.

Aujourd’hui Le Maroc :

• La Direction générale des collectivités locales vient de publier un manuel des procédures de mise en place, de fonctionnement et de suivi des instances de l’équité, de l’égalité des chances et de l’approche genre des régions. Il faut rappeler à ce sujet que les collectivités territoriales ont un rôle crucial à jouer dans la réduction des inégalités entre les sexes et la promotion des droits des femmes à travers l’orientation de leurs politiques publiques territoriales. Les lois organiques relatives aux collectivités territoriales prévoient d’ailleurs l’application de l’approche genre dans toutes les affaires publiques des collectivités et la création des mécanismes participatifs de dialogue et de concertation.

• Au moment où les assureurs clôturent leurs comptes annuels, l’Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (ACAPS) donne un avant-goût de ce qui pourrait être l’exercice 2019 dans sa globalité. Les chiffres révélés au premier semestre augurent d’une activité soutenue. Dans sa récente analyse de la situation liminaire à fin juin 2019, réalisée sur la base des chiffres et données communiqués par les entreprises d’assurance et de réassurance, l’Acaps relève une progression de 8,8% du chiffre d’affaires du secteur qui s’est établi à 26,1 milliards de dirhams au premier semestre de l’année. Une croissance tirée par la dynamique des affaires directes (+8,4%) représentant 94,5% des émissions.

L’Opinion :

• Les travaux du projet « titanesque » de la voie express Tiznit-Dakhla, estimé à environ 10 milliards de dhs, seront réalisés fin 2021, comme prévu par la convention de partenariat signée en 2015 devant SM le Roi Mohammed VI. C’est ce qu’a assuré le ministre de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, Abdelkader Amara. « Tous les travaux de ce projet titanesque, que ce soit le dédoublement de la route nationale No 1 entre Tiznit et Laâyoune ou l’élargissement de la voie entre Laâyoune et Dakhla, ont été lancés », a affirmé le ministre, qui a pris connaissance de l’état d’avancement des travaux de réalisation de deux sections de cette route près de Laâyoune et Tarfaya.

• Le ministre de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’Administration, Mohamed Benchaaboun, a reçu Conor Burns et Thomas Reilly, respectivement Secrétaire d’État britannique au Commerce international et Ambassadeur du Royaume Uni au Maroc. Un communiqué du département des Finances indique que cette visite s’inscrit dans le cadre du renforcement de la coopération entre le Maroc et le Royaume Uni, en perspective de sa sortie de l’Union Européenne (Brexit), et de la préparation de la participation du Maroc au « UK-Africa Investment Summit 2020 » prévu le 20 janvier 2020 à Londres.

Al Bayane :

• La campagne agricole 2019/2020 risque d’être sérieusement compromise particulièrement dans les zones pluviales. La vague de froid qui se poursuit toujours (lyalli) est loin d’être à l’origine du stress qu’accuse aujourd’hui la campagne céréalière. Les cultures et les semis ont été bien installés mais pâtissent à cause du retard des pluies. C’est la deuxième année consécutive de sécheresse qui frappe de plein fouet le Maroc. Normalement à ce stade de la campagne, les agriculteurs entament le désherbage et la fertilisation. Ce qui n’est pas le cas actuellement, notamment au sud de Rabat.

• Les pratiques esclavagistes dans les camps de Tindouf, en Algérie, signalées depuis des années par des ONG de défense des droits de l’homme, reviennent au devant de la scène avec un nouveau cas de vente d’une jeune fille, révèle le site d’information italien « agcnews.eu ». « Agcnews.eu » indique que faisant face à ce sort cruel, une jeune âgée à peine de 18 ans, a miraculeusement réussi, lors des fêtes de Noël, à s’échapper des griffes de ses bourreaux pour rejoindre Barcelone, via l’aéroport d’Alger, avec de faux documents. Le média italien rappelle que ce n’est pas la première fois que de jeunes filles sont « vendues » par leurs parents devant « choisir entre épouser un aîné ou mourir ».

Libération :

• Le Gouvernement d’Antigua-et-Barbuda, a réaffirmé sa position « constante » concernant la marocanité du Sahara et la souveraineté du Royaume du Maroc sur ses provinces du sud. Dans un communiqué conjoint publié à l’issue de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, M. Nasser Bourita, le ministre des Affaires étrangères, de l’immigration et du Commerce d’Antigua-et-Barbuda, E. Paul Chet Greene, a relevé que ce « conflit régional doit être résolu dans le cadre du Plan d’autonomie du Royaume, que nous considérons crédible, sérieux et réaliste».

• Le site leader dans l’immobilier digital, Mubawab, a annoncé une nouvelle levée de fonds de 7 millions de dollars, opérée auprès de Emerging Markets Property Group (EMPG), groupe immobilier pakistanais basé aux Émirats arabes unis. « Mubawab, à travers le Groupe EMPG, vient de réaliser une nouvelle levée de fonds d’un montant de 7 millions de dollars. Cette levée de fonds va permettre à l’entreprise d’accélérer son développement en étoffant ses équipes et de continuer à révolutionner le secteur de l’immobilier dans la région du Maghreb », a annoncé Kevin Gormand, Co-Fondateur et Directeur Général de Mubawab, à l’occasion de son 10ème anniversaire.

Akhbar Al Yaoum :

• Le Dahir portant promulgation de la loi relative à la production et l’importation des sacs en plastique vient d’être publié au Bulletin officiel. En vertu de ce texte, les contrôleurs seront amenés à rédiger des rapports qu’ils soumettront directement au parquet général. Il prévoit également des sanctions sévères pouvant aller jusqu’à 1 million de dirhams d’amende, en plus de la fermeture des établissements en infractions. Aussi, selon cette nouvelle loi, les walis et gouverneurs auront l’habilité de fermer l’unité industrielle contrevenante, dans l’attente d’une décision judiciaire à son encontre.

Al Massae :

• Un rapport britannique vient de révéler des données pour le moins inquiétantes sur l’immigration des médecins et des techniciens de santé marocains. La fuite de ces cadres coûte au pays entre 0.10% et 0.25% de son PIB, soit entre 1.1 milliard de dirhams et 2.67 milliards de dirhams. S’agissant des effets de cette immigration sur la Santé au Maroc, le rapport cite, entre autres conséquences, la mortalité maternelle et infantile, en raison du manque de médecins. Le Maroc accuse également des pertes en matière de coût de formation de ces cadres dont il ne bénéficie pas.

Al Ahdath Al Maghribia :

• Le Maroc est un partenaire « stratégique très important » pour le Sommet d’investissement britannico-africain, prévu le 20 janvier à Londres, a affirmé le ministre d’État britannique au commerce international, Conor Burns. Dans une déclaration à la presse à l’issue d’une réunion avec le ministre de l’Économie, des finances et de la réforme de l’administration, Mohammed Benchaaboun, Burns a indiqué que « le Maroc est une économie complémentaire pour le Royaume-Uni », précisant que la réunion a été une occasion d’examiner les moyens de renforcer la coopération bilatérale en matière de technologies vertes et d’énergies renouvelables. Il a, à cet égard, souligné que sa deuxième visite au Maroc se veut « un signal clair » sur l’importance qu’accorde le gouvernement britannique aux relations avec le Maroc, « notamment dans le domaine du commerce et de la prospérité mutuelle ».

Al Alam :

• La Banque mondiale est plutôt pessimiste quant à la conjoncture économique mondiale. Dans son rapport semestriel sur les perspectives économiques mondiales, la Banque a fait savoir que le taux de croissance économique mondial devrait augmenter pour s’établir à 2,5% en 2020, en légère hausse par rapport à l’année précédente (2.4%). Le même rapport fait savoir que le Maroc avait affiché une croissance de 4.2% en 2017, qui a reculé à 3% en 2018 puis à 2.7% en 2019, avant de rebondir à 3.5% cette année. Pour 2021 et 2022, la Banque mondiale prévoit des taux de croissance de 3.6% et 3.8% respectivement pour l’économie nationale. La Banque a également noté que dans un environnement mondial fragile l’accumulation de la dette peut avoir une fin tragique.

Rissalat Al Oumma:

Les participants au 33è Congrès international pour l’efficacité et l’amélioration de l’école ont appelé au renforcement de la coopération internationale (Nord-Sud et Sud-Sud) en matière d’éducation, de recherche scientifique et de formation professionnelle. Les intervenants à ce conclave d’envergure internationale, placé sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, ont plaidé pour la conclusion de partenariats ambitieux appuyant la réforme des systèmes éducatifs et contribuant à la réalisation des objectifs du développement durable. Lors de cette cérémonie de clôture rehaussée par la présence du ministre de l’Education Nationale, de la Formation Professionnelle, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Saaid Amzazi, ils ont souligné la nécessité d’adopter de nouvelles approches efficaces et efficientes capables d’améliorer la qualité des systèmes d’éducation et de rendre à l’école la place qui lui échoit.

Al Ittihad Al Ichtiraki:

• L’Espagne a réussi à réduire de plus de moitié les flux de migrants clandestins qui sont arrivés sur ses côtes en 2019, grâce à la coopération avec le Maroc, a souligné le journal espagnol El Pais. « La coopération avec le Maroc est l’une des clés de la baisse de plus de moitié des arrivées de migrants clandestins sur les côtes espagnoles en 2019 », indique la publication, notant que le Royaume constitue un partenaire stratégique pour l’Espagne et l’Union européenne (UE) en matière migratoire. Le Maroc a pris en charge toutes les opérations de sauvetage des migrants effectuées dans ses eaux territoriales en 2019, fait savoir El Pais, citant des données des services de sauvetage maritime espagnols, qui ont salué la coopération « réussie » avec le Royaume dans ce domaine.

Bayane Al Yaoum:

• Le ministère de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau a démenti la création de nouvelles taxes parafiscales à percevoir auprès des usagers ou l’augmentation de leur valeur, au profit de l’Agence nationale de sécurité routière. Le décret 2.19.971 du 25 décembre 2019 (28 Rabii II 1441) relatif aux taxes parafiscales au profit de l’agence tel que publié dans le bulletin officiel 6842 du 26 décembre 2019 (29 Rabii II 1441°) ne prévoit pas de nouvelles taxes pour les usagers ni aucune augmentation de leur valeur, précise le département dans un communiqué. Réagissant à de « fausses informations » publiées à ce sujet par des médias et des réseaux sociaux, le ministère a souligné que le décret en question entré en vigueur le 1er janvier 2020, « remplace et abroge les précédents décrets sans entrainer aucun changement, ni aucune augmentation des coûts des opérations ou des prestations fournies aux usagers, lesquelles font l’objet des décrets promulgués en 1977 et 2008 tels que modifiés et complétés ».

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.