Après sa sélection officielle au festival de Cannes et avoir glané 16 prix dans les plus prestigieux festivals internationaux, le film « Adam » de Maryam Touzani arrive sur les écrans marocains.


ADAM SORT EN SALLES LE 15 JANVIER

Au mois de mai, le premier long métrage de Maryam Touzani, Adam, représentait le Maroc au festival de Cannes, en sélection officielle « Un Certain regard ». Par la suite, le film a suivi un remarquable parcours dans les festivals partout dans le monde. A ce jour, il a remporté 16 prix et a été l’objet de critiques très élogieuses de la presse internationale, notamment Variety, Hollywood Reporter et ScreenInternational qui l’ont classé parmi les meilleurs films de Cannes cette année. Adam a également été montré en soirée de gala au Festival International du Film de Marrakech et a été choisi pour représenter le Maroc aux Oscars cette année.

Maryam Touzani se dit très heureuse que son film sorte sur les écrans marocains : « Adam m’a donné beaucoup de bonheur jusqu’à présent. Le fait d’avoir voyagé partout dans le monde avec mon film et d’avoir rencontré des publics si différents les uns des autres, a été très réjouissant. Pouvoir le montrer aujourd’hui enfin au public marocain, son public naturel, est vraiment quelque chose de très beau et très émouvant.« 

Depuis sa sélection au festival de Cannes, Adam a été vendu dans plusieurs territoires à des distributeurs de référence : Etats-Unis, France, Espagne, Italie, Belgique, Pays-Bas, Luxembourg, Suisse, Japon, Chine, Corée du Sud, Australie, Nouvelle Zélande, Brésil, Mexique, Argentine, Chili, Suède, République Tchèque, Slovaquie, Bulgarie etc

Le producteur, Nabil Ayouch, se dit très fier du parcours d’Adam : « Ne vous méprenez pas. Même si Adam parle d’une thématique très actuelle, en l’occurrence l’avortement et le droit des femmes à disposer de leurs corps, c’est avant tout un grand film de cinéma. Maryam a fait preuve de beaucoup de brio dans sa réalisation, sa direction d’actrices et de sobriété dans sa mise en scène.« 

Le 15 janvier, le public marocain va donc pouvoir découvrir Adam dans toutes les salles du Royaume, avant sa sortie le 5 février en France – où il sera distribué par Ad Vitam sur 100 copies ! – en Belgique (Cinéart) et en Suisse (Film Coopi).

VILLES ET SALLES, OÙ SERA PROJETÉ « ADAM« 

A partir du 15 janvier 2020

Casablanca :MEGARAMA, RITZ, ABC et EDEN CLUB
Rabat :​​MEGARAMA, CINEATLAS et RENAISSANCE
Tanger :​​MEGARAMA CITY MALL et MEGARAMA GOYA
Fès :​​MEGARAMA
Marrakech :COLYSEE et MEGARAMA
touan :​​AVENIDA

SYNOPSIS « ADAM« 

Dans la Médina de Casablanca, Abla, mère d’une fillette de 8 ans, tient un magasin de pâtisseries marocaines. Quand Samia, une jeune femme enceinte débarque de son village et frappe à sa porte, Abla est loin d’imaginer que sa vie changera à jamais. Une rencontre fortuite du destin, deux femmes en fuite, et un chemin vers l’essentiel.

CASTING « ADAM«  (non exhaustif)

Abla :​​​​Lubna AZABAL
Samia :​​​​Nisrin ERRADI
Warda :​​​​Douae BELKHAOUDA
Slimani :​​​​Aziz HATTAB
Rkia :​​​​Hasnaa TAMTAOUI

RÉALISATION

Réalisation :​​​Maryam Touzani
Scénario :​​​​Maryam Touzani

Avec la collaboration de Nabil Ayouch

Image :​​​​Virginie Surdej
Cadre :​​​​Adil Ayoub
Montage :​​​Julie Naas
Son :​​​​Nassim Mounabbih
Casting :​​​​Amine Louadni
Costumes :​​​Aida Diouri
Décors :​​​​Pilar Peredo
1er assistant réalisation :Ali Tahiri
Producteur :​​​Nabil Ayouch
Co-producteurs :​​​Amine Benjelloun, Patrick Quinet
Production :​​​ALI N’ PRODUCTIONS, LES FILMS DU NOUVEAU MONDE​​​​​et ARTEMIS
Distribution:​​​YOUNES FILMS
Distribution Monde Arabe :        ZaZa Film Distribution
Ventes internationales :​​Films Boutique

PRIX REMPORTÉS PAR « ADAM » Á CE JOUR

Festival

Prix

Bénéficiaire

Almaty Film Festival

Best Director

Maryam Touzani

Carthage
Film
Festival
JCC

Critics Award
(FAC Fédération Africaine
de la Critique Cinématographique)

Maryam Touzani

BEST CINEMATOGRAPHY

Virginie Surdej

BEST EDITING

Julie Naas

Chicago International
Film Festival

New Directors Roger Ebert Award

Maryam Touzani

Durban International
Film Festival

BEST ACTRESS

Nisrin Erradi

El Gouna Film Festival (GFF)

EDA Foundation Award :
International Artist in Motion

Nisrin Erradi

BRONZE STAR

Maryam Touzani

Fameck Arab Film Festival

Press Award

Maryam Touzani

Festival des Cinémas d’Afrique de Besançon

Prix coup de coeur du public de Besançon

 

Prix du Jury  Signis

 

Prix du Jury Jeunes

 

Festival du film du Muret

Prix Coup de Coeur du Jury

 

Festival du Film Francophone d’Angoulême

Valois des étudiants

Maryam Touzani

Festival International du Film Francophone de Namur (FIFF)

Prix Agnès

Maryam Touzani

Philadelphia Film

Best First Feature Film

Maryam Touzani

FESTIVALS OÙ « ADAM«  A ÉTÉ PRÉSENTÉ

AFI Film Festival
Almaty Film Festival (Kazakhstan)
Arabian Sights Film Festival, Washington (USA)
Bergen International Film Festival (Norway)
Braunschweig International Film Festival (Germany)
Carthage Film Festival JCC
Chicago International Film Festival (USA)
Cork Film Festival (Ireland)
Denver Film Festival (USA)
Durban International Film Festival compétition South Africa)
El Gouna Film Festival GFF (Egypt)
Festival du film Arabe de Fameck
Festival du film francophone d’Angoulême (France)
Festival International du Film de Marrakech FIFM
Festival International du Film Francophone de Namur (BELGIUM)
Film fest FrauenWelten Tubingen Germany
Hainan Island International Film Festival Hainan China
Heartland International Film Festival Indianapolis USA Confirmed 2019
International Crime and Punishment Film Festival Istanbul Turkey
International Film Festival of India Goa Goa India
International Film Festival of Kerala ThiruvananthapurIanmdia
International Film Festival Rotterdam Pays Bas (IFFR)
Kolkata International Film Festival Kolkata India
Leeds International Film Festival Leeds UK
Minsk International Film Festival Minsk Bielorussia
Montréal Festival du nouveau cinéma (Canada)
New Horizons Film Festival (Wroclaw, Poland)
New Horizons Film Festival Wroclaw Poland
Palm Springs International Film Festival
Philadelphia Film Festival (USA)
Sélection Officielle Festival de Cannes, compétition Un Certain Regard
Tallinn Black Nights Film Festival (Ouverture)
Toronto International Film Festival TIFF (Canada)
Tromso International Film Festival Tromso Norway
Valladolid International Film Festival (SPAIN)
Vancouver International Film Festival (Canada)
Vancouver International Film Festival Vancouver
Zurich Film Festival ZFF (Switzerland)
OFFICIAL MOROCCAN ENTRY FOR THE OSCARS 2020, BEST FOREIGN FILM CATEGORY.

BIO EXPRESS DE MARYAM TOUZANI

Née à Tanger en 1980, Maryam Touzani passe son enfance dans sa ville natale avant de poursuivre des études universitaires en journalisme à Londres. Passionnée d’écriture, elle retourne au Maroc après ses études et y travaille comme journaliste culture, se spécialisant dans le cinéma du Maghreb. Rapidement, elle ressent la nécessité de s’exprimer à travers ses propres films. En 2008, elle écrit et réalise un documentaire pour la première journée nationale de la femme au Maroc, une date importante pour le pays. D’autres documentaires suivront…

‘Quand ils dorment’ (2012), son premier court-métrage de fiction, sera projeté et primé dans de prestigieux festivals à travers le monde, remportant un total de dix-sept récompenses. En 2015, son deuxième court-métrage, ‘Aya va à la plage’ continue sur la même voie, remportant quinze prix. Grace au très acclamé ‘Much Loved‘ (2015) du réalisateur NabilAyouch, sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs au Festival de Cannes, elle approfondit son expérience en collaborant étroitement avec le réalisateur, travaillant sur le développement du scénario et participant au tournage à différents niveaux. Peu de temps après, elle coécrit avec Nabil Ayouch son dernier long métrage, ‘Razzia’, présenté́ en compétition au Toronto International Film Festival et qui représentera le Maroc aux Oscars. Dans « Razzia », où elle interprète également un des rôles principaux, elle se retrouve de l’autre côté́ de la caméra pour la première fois.

ADAM est le premier long-métrage de Maryam Touzani.

FILMOGRAPHIE DE MARYAM TOUZANI

Scénariste :

2019 :ADAM
2017 :RAZZIA (co-scénariste)
2015 :AYA VA A LA PLAGE
2012 :QUAND ILS DORMENT

Réalisatrice :

2019 :ADAM
2015 :AYA VA  A LA PLAGE
2012 :QUAND ILS DORMENT

 

 

Il y a quelques jours, Maryam a eu envie d’écrire une lettre à Samia, cette jeune femme qui lui a inspiré l’histoire d’Adam et qu’elle n’a jamais oublié

A lire dans la page suivante.

LETTRE DE MARYAM A SAMIA

Je ne sais pas si ces mots réussiront à te parvenir. Je ne sais pas si j’écris pour toi, ou pour moi…

Mon fils a aujourd’hui deux ans et demi. Le tien doit en avoir dix-sept. J’ai la chance de le regarder dans les yeux tous les soirs, jusqu’à ce que ses paupières se ferment, me laissant avec le souvenir délicieux de ces instants de bonheur, de communion, de complicité… Impatiente d’être réveillée par le son de sa petite voix qui m’appelle pour que j’aille le cajoler, le réconforter, l’embrasser, dans cette nuit qui parfois peut faire si peur aux tous petits. Mon fils… qui cherche à se coller contre moi, plongeant son visage dans mon cou pour s’endormir à nouveau, murmurant le mot ‘maman’ comme une incantation. Et la gratitude que je ressens en entendant ces deux syllabes qui prennent la forme de mon existence, en me laissant bercer à mon tour par les battements de son petit cœur, collé au mien.

On t’a volé ça.  Je le sais.

On t’a volé ces nuits, ces matins. On t’a volé ce regard désarmant de tendresse, cette fragilité déstabilisante qui te grandit, qui perce ton âme et qui fait couler dans tes veines cette chose qui te dépasse, qui te transcende.  Ce brin d’éternel.

Jamais tu ne l’entendras t’appeler maman. Jamais tu ne connaitras le son de sa voix. Jamais tu ne la sentiras muer, se transformer à ton insu, résonner avec une force autre que celle de l’enfance.

Jamais tu n’entendras son rire. Ce rire qui retentit dans tes tripes, qui te fait rire à ton tour malgré la douleur que la vie t’inflige parfois, qui va chercher dans la profondeur de ton être le bonheur dans son expression la plus primitive, la plus belle. On t’a volé ça aussi, et ça me fait mal.  

Ça fait aujourd’hui dix-sept ans que tu es venue taper à notre porte ; une inconnue, épuisée et désemparée, trainant avec elle le fardeau de cette grossesse qu’elle cachait. La mémoire de ton visage est vague dans mon esprit. Tes traits sont flous ; sauf tes yeux. Tes yeux pétillants, cette joie de vivre teintée d’insouciance, ce sourire contagieux que même ton ventre de huit mois, ta solitude, ta peur, n’avaient pas réussi à effacer. Et puis, il est venu au monde, ce petit être… toi qui pensais que ça allait être si simple de t’en séparer et de continuer ton chemin. Tu l’as aimé malgré toi, de cet amour inébranlable, ineffable, de cet amour de mère. Je n’oublierai jamais la dignité dans tes yeux le jour où tu l’as donné. Mais je comprends maintenant la déchirure.

Je ne sais pas où tu es, ni ce que tu es devenue. Peut-être que tu as eu d’autres enfants, que la vie a pu t’offrir d’autres bonheurs, compenser le mal qu’on t’a fait, que tu as appris à sourire à nouveau… Mais il y a des choses que rien ne pourra compenser.

Et je sais que ta blessure restera ouverte à jamais.

Je veux que tu saches que tu ne m’as pas quittée. Que ta blessure est devenue la mienne, que ton sacrifice s’est inscrit en moi pour rejaillir de toute sa puissance après tant d’années. En devenant mère, je t’ai rencontrée à nouveau, et le souvenir de ta douleur s’est réveillé, plus vif et plus violent que jamais…  En devenant réalisatrice, j’ai ressenti le besoin, irrépressible, de raconter cette histoire. La tienne, et celle de toutes ces femmes à qui on a volé le droit d’aimer leur enfant, qu’on a obligé à donner leur Adam, ou leur Eve…

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.