L’international marocain Achraf Hakimi, qui évolue au club allemand de Borussia Dortmund, a été élu meilleur jeune joueur africain en 2019 lors de la 28è édition des CAF awards qui s’est déroulée mardi soir à la station balnéaire égyptienne d’Hurghada.

Hakimi a reçu le prix des mains de la légende du football algérien Rabeh Madjer , lors d’une cérémonie marquée par la présence des présidents de la FIFA, Gianni Infantino, de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad Ahmad et des fédérations nationales africaines de football, dont Faouzi Lekjaa , président de la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF), ainsi que d’une pléiade de stars du football africain et de personnalités sportives.

Achraf Hakimi (21 ans ), était en lice avec les Nigérians Samuel Chukwueze (Villarreal/Espagne) et Victor Osimhen (Lille/France).

Le jeune international marocain a été désigné l’année dernière meilleur jeune footballeur africain , à l’occasion des CAF Awards 2018 organisés le 7 janvier 2019 à Diamniadio (près de Dakar).

Il se disputait ce trophée avec Franck Kessie ( Côte d’Ivoire –AC Milan) et Wilfred Ndidi ( Nigéria- Leicester City).

Hakimi, s’est adjugé le prix de meilleur jeune joueur arabe, lors de la 11e édition de Globe Soccer Awards organisée dimanche 29 décembre à Jumeirah dans l’émirat de Dubaï.

Hakimi est l’un des plus grands espoirs du football international dans son registre. Il exploite au mieux son prêt de deux saisons en Allemagne. Nommé espoir du football africain 2018, il possède l’incroyable faculté d’être performant à plusieurs postes (latéral droit, gauche ou ailier). Il se caractérise par un volume de course très impressionnant, et conserve une véritable lucidité dans les 30 derniers mètres. Comme ses rushs, Hakimi enquille les passes décisives (6 en 17 matches de Bundesliga).

Blessé en avril dernier, il n’a pas joué la fin de saison avec son club avant de participer à la CAN avec les Lions de l’Atlas.

De retour en Allemagne, il réalise un excellent début de saison, notamment marqué par un doublé décisif contre l’Inter Milan en Ligue des Champions. Sous contrat jusqu’en 2021 avec le Real Madrid, le latéral droit, lancé par Zidane en professionnel, pourrait bien finir par faire son grand retour au sein de la Maison Blanche où il représente clairement une valeur d’avenir.

Achraf Hakimi et son compatriote Hakim Ziyech ( Ajax Amsterdam) ont été désignés parmi le onze d’or africain.

D’autre part, l’attaquant sénégalais Sadio Mané, l’un des grands déçus du Ballon d’Or 2019, s’est consolé mardi avec le titre de meilleur joueur africain de 2019.

Le joueur de Liverpool (27 ans) devance son coéquipier égyptien Mohammed Salah, qui avait remporté les deux précédentes éditions et l’Algérien Riyad Mahrez, capitaine et l’un des principaux artisans de la victoire des Fennecs lors de la Coupe d’Afrique des nations en Egypte.

Le dernier Sénégalais sacré était El-Hadji Diouf en 2002. Quatrième au classement du Ballon d’Or, remporté pour la 6e fois par l’Argentin Lionel Messi, Sadio Mané a connu une année faste tant avec les Reds (victoires en Ligue des champions et au Mondial des clubs), qu’avec sa sélection, battue en finale de la CAN. Il a terminé aussi comme meilleur buteur de Premier League, avec 22 buts.

La Nigériane Asisat Oshoala a été sacrée meilleure joueuse africaine. L’attaquante de Barcelone a atteint la finale de la Ligue des champions et a aidé le Nigeria à sortir des poules lors du Mondial-2019 en France, conclu par une élimination en huitièmes de finale.

La seconde équipe africaine qui est sortie des poules, le Cameroun, a remporté le prix de la meilleure équipe de l’année.

Par ailleurs la sélection algérienne de football a remporté le trophée de meilleure équipe nationale africaine messieurs de l’année 2019.

Les Fennecs ont été sacrés champions d’Afrique des nations 2019, en s’imposant devant les Lions de la Teranga (1-0), en finale de la CAN-2019 disputée en Egypte.

Le trophée du meilleur entraineur africain de l’année 2019, a été attribué à L’entraineur de la sélection algérienne Djamel Belmadi ».

Djamel Belmadi, qui a mené les « Verts » au titre africain en 2019 en Egypte, était en course avec le coach du Sénégal, finaliste de la CAN-2019, Aliou Cissé, et le Tunisien Moïne Chaâbani, qui a conduit l’ES Tunis à remporter les deux dernières éditions de la Ligue des champions.

En 2018, outre Achraf Hakimi , Fouzi Lekjaa, président de la FRMF et Hervé Renard sélectionneur national ont été primés à Diamindia .

Le président de la Fédération royale marocaine de football, Fouzi Lekjaa, a décroché le trophée « Ydnekatchew Tessema » du Président de la fédération de l’année , alors que le sélectionneur des Lions de l’Atlas, Hervé Renard, a été désigné meilleur entraineur africain de l’année.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.