Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce lundi:

Le Matin :

• La Commission Spéciale sur le Modèle de Développement (CSMD) a continué, samedi à Rabat, ses séances d’écoute des partis politiques et des syndicats par une réunion avec les représentants de l’Union Générale des Travailleurs du Maroc (UGTM) et la Confédération démocratique du travail (CDT), qui ont exposé leurs visions du nouveau modèle de développement. Ainsi, l’UGTM, représentée par son secrétaire général, M. Mayara Enâam, a estimé que le nouveau modèle de développement, actuellement en phase de conception, doit immanquablement garantir les droits syndicaux et la protection sociale de la classe ouvrière, étant donné qu’un tel chantier ne peut être conçu sans tenir compte des conditions d’un travail décent pour les travailleurs marocains et de la préservation de leur dignité.

• Le ministre du Travail et de l’Insertion professionnelle, Mohamed Amkraz a affirmé, vendredi à Agadir, que le ministère veille à la promulgation et à la mise en œuvre de lois visant à améliorer la situation sociale des avocats et à renforcer leurs acquis dans les domaines de la couverture médicale et de la retraite. S’exprimant à l’ouverture d’un colloque autour du thème «Quel avenir pour la situation sociale des avocats à la lumière des lois relatives à l’assurance maladie obligatoire de base et à la retraite?», M. Amkraz a invité les bâtonniers des ordres des avocats au Maroc à s’asseoir ensemble pour échanger avec le ministère sur les meilleurs moyens et les propositions à même de contribuer à la résolution des problèmes en suspens, et pour dégager les meilleurs scénarios possibles pour une couverture sociale des avocats.

L’Economiste :

• Un peu plus d’un an après son adoption définitive, GMT +1 continue de dérouter les Marocains, particulièrement pendant cette période hivernale. Les parents sont plus qu’angoissés en déposant leurs enfants à l’école tôt le matin alors qu’il fait encore noir. Le dérèglement de l’horloge biologique induit par le passage à GMT+1 a poussé beaucoup de gens à garder “l’ancienne heure”. Et ce ne sont pas que des employés domestiques ni les les ouvriers des zones industrielles. Beaucoup d’établissements d’enseignement sont également restés de fait au GMT en repoussant le début des cours d’une heure.

• L’Agence nationale de réglementation des télécoms (ANRT) a tenu son conseil d’administration, le 26 décembre dernier. Dans un contexte de croissance soutenue des parcs et des usages de l’Internet, le secteur aborde la nouvelle année sur fond de fortes mutations technologiques: virtualisation, électronique reconfigurable, 5G, Internet des objets… Aujourd’hui le secteur négocie le virage de la “dataisation” des services ainsi que des évolutions technologiques rapides (5G, IoT, …). Par ailleurs, la voie classique sera prochainement dépassée. Face à ces enjeux, le régulateur s’est fixé des priorités stratégiques pour le secteur, notamment la mise en place effective de modèles opérationnels de cp-investissements et de partage des infrastructures.

Aujourd’hui le Maroc :

• Bonne nouvelle pour les abonnés qui désirent porter leurs numéros vers d’autres opérateurs. Ils pourront désormais bénéficier de délais réduits de traitement. Les demandes de la portabilité des numéros auprès des trois opérateurs sont dorénavant traitées en deux jours, et ce par le biais de la Base de données centralisées de portabilité des numéros (BDCPN). C’est ce qu’annonce l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) dans un communiqué publié récemment. Celle-ci précise que la mise en place de la BDCPN, depuis le 16 décembre 2019, constitue un levier de régulation devant contribuer à développer la concurrence sur les segments de marché concernés et fluidifier le processus de portage.

• La ville Ocre accueillera du 06 au 10 janvier courant, la 33è édition du Congrès International pour l’efficacité et l’amélioration de l’école, un événement phare organisé pour la première fois dans un pays arabe et africain. Placé sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, ce conclave d’envergure internationale réunira plus de 1.000 participants issus de 65 pays, représentant des instances nationales et internationales, des organisations gouvernementales et non gouvernementales et s’intéressant au secteur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique. Ce Congrès s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des Hautes Directives Royales qui érigent l’éducation en deuxième priorité nationale, ainsi que la mise en place des dispositions de la loi- cadre 51.17 qui définit les caractéristiques de l’école marocaine.

Al Bayane :

• Un mémorandum d’entente fixant le cadre d’accompagnement du tissu d’entreprises et d’encouragement de l’investissement dans la région de l’Oriental a été signé, au siège du Conseil régional à Oujda, avec le groupe Banque populaire. Le mémorandum a été paraphé par le président du Conseil régional, Abdenbi Bioui, le wali de la région de l’Oriental et gouverneur de la préfecture d’Oujda-Angad, Mouad El Jamai, le président directeur général du groupe Banque populaire, Mohamed Karim Mounir et le directeur du Centre régional d’investissement (CRI-Oriental), Mohamed Sabri.

• Le Programme « Jeunes Marocains Ambassadeurs aux Nations-Unies » représente une plateforme idoine pour former des jeunes aptes à mieux analyser les dynamiques interétatiques, ont souligné les intervenants à la conférence du lancement de ce programme. Cette plateforme est à même de former des compétences de qualité pour devenir les meilleurs « ambassadeurs » du Royaume, ont-ils ajouté, notant que grâce à ce programme, les participants bénéficieront d’une ouverture sur la réalité internationale, la compréhension de l’actualité internationale, des relations interétatiques, des tensions globales et des méthodes de résolution pacifique des conflits.

L’Opinion :

• Les 150 pales du Parc éolien de Midelt seront acheminées par autoroute depuis l’usine de Tanger. La société nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) est en cours de déployer la logistique nécessaire à la réussite de l’opération de transport. Après la récente finalisation de l’assemblage de ses premières turbines, le Parc éolien de Midelt est en phase d’acheminer 150 pales pour ses 50 éoliennes. L’usine de production de pales située à Tanger est la première unité de ce type en Afrique et au Moyen Orient. C’est également la première fois que des pales, pouvant mesurer jusqu’à 63 m, seront transportées par l’ADM.

• La Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale (CNOPS) et l’Association nationale des cliniques privées (ANCP) ont convenu d’entreprendre des mesures pour lutter contre les pratiques illégales de facturation. « Des actions de vulgarisation seront initiées auprès de toutes les cliniques et tous les prestataires de soins pour accompagner cette mesure et fluidifier les échanges d’information », précise le communiqué. Abordant à cette occasion les modes illégaux de facturation des prestations de l’AMO ayant entraîné la suspension préventive de quelques cliniques du tiers payant, l’ANCP a exprimé sa volonté d’ouvrir une nouvelle page de collaboration avec l’organisme gestionnaire, basée sur le respect de la réglementation en vigueur et sur la modernisation de la gestion des prises en charge, affirme la même source.

Libération :

• Près du quart (23,3%) des non migrants ont l’intention d’émigrer, selon les premiers résultats relatifs à la première phase de l’enquête nationale sur la migration internationale réalisée en 2018-2019 par le Haut-Commissariat au plan (HCP). L’intention d’émigrer ne varie pas selon le type de ménages, fait ressortir l’enquête ayant couvert un échantillon de 5.765 individus non migrant, ajoutant qu’elle est de 23,3% parmi les non migrants issus des ménages n’ayant aucun migrant (ménage non migrant) et de 23,8% parmi ceux issus des ménages ayant au moins un migrant (ménage migrant). Cette intention varie de manière significative selon le sexe, l’âge et le niveau d’instruction, indique l’enquête, relevant qu’elle est le fait de 28,6% des hommes contre 17,7% des femmes et de 40,3% pour les personnes âgées de 15 à 29 ans contre 10,3% pour les 45-59 ans.

• La Bourse de Casablanca a fini le quatrième trimestre de l’année écoulée en territoire positif, ses deux principaux indicateurs, Masi et Madex, gagnant respectivement 3,95% et 3,94%. Au terme des 84 séances du dernier trimestre de 2019, le Masi, indice global composé de toutes les valeurs de type action, a augmenté à 12.171,9 points et le Madex, indice compact composé des valeurs cotées au continu, a atteint 9.919,25 points. Au volet international, le FTSE CSE Morocco 15 a progressé de 3,47% à 10.837,91 points et le FTSE Morocco All-Liquid a pris 3,86% à 10.507,58 points.

Akhbar Al Yaoum :

• Bank Al-Maghrib (BAM) a procédé à la publication d’un nouvel indice monétaire de référence au jour le jour, dénommé Moroccan Overnight Index Average (MONIA), en remplacement de l’ancien taux de référence du marché Repo. Le nouvel indice « MONIA » vise à renforcer la transparence des opérations sur le marché monétaire et son approfondissement par le développement d’un ensemble plus large de produits et d’instruments pour les acteurs du secteur financier, indique BAM dans un communiqué, ajoutant qu’il s’inscrit également dans le cadre des évolutions opérées au niveau international, avec en particulier l’introduction de taux de référence sans risque.

Al Massae :

• Les éléments de la brigade de la police judiciaire du district provincial de sûreté de Tan-Tan, ont arrêté, vendredi matin, sur la base d’informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), six individus, dont l’un est recherché au niveau national pour enlèvement, séquestration et demande de rançon, et ce pour leurs liens présumés avec un réseau criminel actif dans le trafic international de drogue et de psychotropes, et de tentative d’homicide volontaire à l’aide d’une arme à feu. Selon les informations préliminaires de l’enquête, l’un des individus arrêtés est considéré comme l’instigateur de la tentative d’homicide volontaire au moyen d’un fusil de chasse, le 18 décembre 2019 contre une personne à la ville de Laâyoune, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué, précisant que cette personne a réussi à éviter les balles auxquelles elle a été exposées près d’une station-service située au quartier Al Wifaq de la même ville.

Al Ahdath Almaghribia :

• La Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) reliera Rabat et Casablanca via une nouvelle autoroute prévue pour cette année. Des sources sures indiquent que les études relatives au projet de 60 km, et qui coûtera près de 5 milliards de dirhams, ont été achevées et qu’il est actuellement dans les dernières phases de préparation. Ce tronçon reliera directement la rocade de Rabat (Tamesna) et le périphérique sud de Casablanca (Tit Mellil). Le projet a été planifié depuis 2016 pour qu’il soit réalisé en 2030 mais il a été finalement avancé dans le but de fluidifier la circulation au niveau de l’axe Casablanca-Rabat qui sera saturé dès 2021.

Al Alam :

• La ville d’Agadir accueille, du 18 au 25 janvier, les «Journées de la province de Tiznit à Agadir», une manifestation de promotion touristique visant à montrer le potentiel économique et les atouts naturels et culturels de cette province. Cet évènement, initié par le Conseil provincial de Tiznit, entend mettre la lumière sur la réalité de la province sur les plans du développement, de l’environnement et des institutions, et ce à travers notamment des expositions de plus de 60 coopératives et entreprises de production de produits artisanaux et de terroir qui caractérisent la province de Tiznit, indique un communiqué du Conseil. D’autres stands mettront en valeur les potentialités touristiques de la province ainsi que les activités des acteurs institutionnels, administrations et composantes de la société civile locale, ajoute la même source.

Al Ittihad Al Ichtiraki :

• La Banque marocaine du commerce extérieur est officiellement rebaptisée « Bank of Africa ». Comme annoncé l’année dernière par son président, Othman Benjelloun, cette nouvelle appellation est devenue officielle à partir de ce janvier. Pour le groupe, cette opération est la continuité naturelle de son évolution. À travers cette initiative, la banque se met en phase avec son ambition de construire un groupe de bancassurance de référence sur le continent et d’en couvrir les 54 pays.

Bayane Al Yaoum :

• L’Institut Supérieur de l’Information et de la Communication (ISIC) joue un rôle important dans le développement du secteur, a affirmé le ministre de la Culture, de la jeunesse et des sports, porte-parole du gouvernement, El Hassan Abyaba. Dans un mot à l’issue de sa visite à l’Institut, M. Abyaba a mis en exergue l’importance que revêt cet illustre établissement dans le développement du secteur de l’information et de la communication, ainsi que dans la formation et la production des meilleurs journalistes et professionnels du secteur aux niveaux national et international, a rapporté le ministère dans un communiqué.

Rissalat Al Oumma :

• L’encours de la dette extérieure publique a atteint plus de 334,95 milliards de dirhams (MMDH) à fin septembre 2019, selon les données de la Direction du Trésor et des Finances extérieures (DTFE). Au terme des neuf premiers mois de 2019, l’encours de la dette extérieure du Trésor s’est établi à 151,4 MMDH et celui de la dette extérieure des emprunteurs publics hors Trésor à 183,5 MMDH, relève la DTFE dans son bulletin trimestriel de la dette extérieure publique. La structure des créanciers est dominée par les multilatéraux (49,5%), suivis des bilatéraux (26,2%) et du Fonds monétaire international et des banques commerciales (24,3%).

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.