Un procès sous haute surveillance. Le tribunal de première instance de Casablanca a reporté jeudi, au 5 mars prochain, le procès du journaliste d’investigation Omar Radi, suite à une requête de la défense pour la préparation du dossier.

Le tribunal avait accordé en début de semaine la « liberté provisoire » au journaliste, suite à cinq jours de détention à la prison Oukacha.

Rappelons que Omar Radi a été convoqué par la BNPJ, jeudi dernier, avant d’être auditionné le jour même par le procureur sur une histoire d’un « tweet » sur la justice marocaine et comparu devant le juge d’instruction avant d’être mis illico presto sous les verrous.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.