Retour à la case de départ. Suite à la rencontre, il y a quelques jours, entre Hakim Benchamach, secrétaire général du Parti authenticité et modernité (PAM), et Fatima Zahra Mansouri, présidente du Conseil national du parti, les opposants de Benchamach ont décidé de tenir une réunion décisive en vue de fixer la date du quatrième congrès national du parti sans ce dernier.

Abdellatif Ouahbi, un dirigeant du mouvement de l’avenir, a indiqué qu’à l’invitation du « président de la commission préparatoire du quatrième congrès, Samir Koudar, il a été décidé de tenir une réunion samedi prochain à Marrakech afin de fixer une date définitive du congrès et celle de l’élection des congressistes ».

Ouahbi, dont les propos ont été rapportés par le site achkayen, a souligné que cette décision a été prise après « la réponse de Benchamach lors de sa rencontre avec Mansouri en lui proposant de se joindre à la commission préparatoire du congrès mais à condition que Koudar en soit exclu de la présidence et la désignation de quelqu’un d’autre à sa place comme préalable à la réconciliation souhaitée avant la tenue du congrès ».

+ Le 4ème homme dans la hiérarchie de l’État rejette le verdict de la justice…+

Et d’ajouter « Comment est-il possible que Benchamach exige le renvoi du président de la commission élu démocratiquement et dont la légitimité a été confirmée par la justice », soulignant que « ceci a un seul sens est que le quatrième homme dans la hiérarchie de l’Etat refuse de reconnaître un verdict rendu au nom du Roi ».

Il convient de rappeler que la Cour d’appel de Rabat a porté un coup sévère aux partisans de Benchamach, en confirmant la légitimité de Samir Koudar en tant que président de la commission préparatoire du 4ème congrès national du PAM et en invalidant le jugement du procès en première instance intenté à l’encontre de ce dernier par le secrétaire général du parti.

La cour d’appel a ainsi statué en faveur du mouvement de l’avenir contre le secrétaire général du PAM, considérant comme nulles et non avenues toutes les décisions prises par Benchamach et rejetant la demande de valider la commission préparatoire créée par ce dernier et présidée par le parlementaire Mohamed Touhami.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.