Ambition légitime ou plutôt folie des grandeurs? Et pour cause, la secrétaire générale du Parti socialiste unifié (PSU), Nabila Mounib, estime que les partis politiques sont appelés à assumer leurs responsabilités pour être à la hauteur des aspirations du peuple marocain, appelant à une compétition politique basée sur des programmes afin de permettre aux Marocains de choisir sans orienter le scrutin.

Mounib, qui a été l’invitée de l’émission « Débat politique », qui sera diffusée dimanche soir sur Hespress, a ajouté que « les partis doivent se renouveler et assumer leurs responsabilités », appelant à dissoudre certaines formations politiques pour qu’elles émergent sous une nouvelle forme, surtout celles qui ont été créées par l’administration.

En réponse à une question sur les partis concernés, la secrétaire générale du PSU a souligné que « les partis qui n’ont pas un projet et sont parrainés par l’Etat doivent s’auto-dissoudre, car ils participent aux élections sans le moindre effort et obtiennent de grands résultats », notamment le Parti authenticité et modernité (PAM), l’Union constitutionnelle (UC), en ce sens qu’ils ne sont pas des partis au sens traditionnel du terme, ils ont été créés et en un an seulement ils ont réalisé de grands résultats aux élections à deux périodes distinctes de l’histoire marocaine.

+ La logique: passez, de votre père est mon ami +

La coordinatrice de la Fédération de la gauche démocratique (FGD) a ajouté que cette situation a produit au Maroc des gouvernements “mosaïques” qui font que les dirigeants des partis confient des postes de responsabilité à des proches plutôt qu’à des compétences, estimant que le remaniement intervenu en septembre dernier n’était rien de plus qu’une réduction des effectifs des ministres sans rechercher des compétences, et “ceci nuit aux politiciens et à la politique”.

« Les gouvernements successifs ne pensent pas aux compétences, ils fonctionnent plutôt avec la logique de ‘votre père est mon ami` ou ‘c’est la cousine de` et autres », a expliqué Mounib, qui a expliqué qu’il y a “une tentative de porter un coup à la politique », rappelant qu’il ne peut y avoir de démocratie sans partis indépendants.

Concernant la fusion des partis de la FGD, elle a indiqué que cette fusion ne concerne pas seulement les 3 formations de la fédération mais restera “ouverte sur la base de la plateforme des principes de la gauche démocratique”, soulignant “la nécessite de réformes politiques en vue de parvenir à une monarchie parlementaire et dépasser la monarchie exécutive fondée sur un pouvoir quasi-absolu”.

En rapport avec le débat au sein de la FGD sur la fusion de ses composantes, Mounib a affirmé qu’elle était “contre les jeunes opportuniste, qui considèrent que l’intégration ne peut se réaliser qu’après le départ de Mounib », ajoutant: « Si l’intégration dépend de moi, je suis prête à partir ».

La secrétaire générale du PSU estime qu’elle mérite d’être « une femme Cheffe de gouvernement parce que je n’ai pas vu de chefs de gouvernement tellement distingués, au point que je ne me vois pas mériter cette position, mais au contraire », relevant que “celui qui parle d’ego en ce qui concerne Mounib lui voue une hostilité, et est contre la réussite, car il y a celui qui s’est adossé à moi jusqu’à ce qu’il est devenu connu et a commencé à parler de moi de manière inacceptable ».

Mounib a, par ailleurs, relevé qu’il y a “un problème majeur au Maroc, c’est celui du commerce de la religion, en raison des courants islamistes politisés », soutenant que « le mouvement des Frères musulmans, après avoir échoué à prendre le pouvoir, a tenté de l’atteindre par le biais des élections et en utilisant le triptyque charité- religion-politique et aujourd’hui il a envahi le pays“.

Article19.ma

2 Commentaires

  1. rien que ça? quelle bagage vous avez Madame Mounibe ? vous êtes sortie Major de l’école Polytechnique de Paris? ou au Moins la centrale Paris? ou Pt et ch? ou super Aéro? ou Harvard ? remarquez vous avez raison , qu’on voit ceux et celles qui nous gouvernent , ils sont dans leur Majorité des sortis des facs des lettres ou de droits au mieux fac de médecine
    aucun Ministre il na fait des prestigieuses école prépara ou une unité prestigieuse scientifique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.