Le Real Madrid, à domicile, a renoué avec la victoire dans la plus grande compétition européenne en ne faisant qu’une bouchée de l’Olympiakos en finale de l’Euroligue (78-59).
Dans son Palau de Deportes, le Real a mis fin à une disette de 20 ans pour remporter son 9e titre continental, record de l’épreuve. Battus en finale ces deux dernières années (par… l’Olympiakos en 2013, 100-88, et le Maccabi Tel-Aviv en 2014, 98-86 ap.), les Merengues ont su profiter des erreurs grecques, avec notamment un horrible 12/26 aux lancers francs pour les joueurs du Pirée.
Emmenés par l’Argentin Andres Nocioni, MVP de la finale (12 points, 7 rebonds, 2 passes, 2 contres, 2 interceptions) et l’Américain Jaycee Carroll, qui a creusé l’écart dans le 3e quart avec 11 points de suite, le Real s’impose finalement assez tranquillement. C’est la première fois depuis 2007 et la victoire du Panathinaïkos à Athènes qu’une équipe l’emporte à la maison. La fête peut commencer dans la capitale espagnole.
Reuters/Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.