Une première au Maroc, l’activiste amazigh Rachid Bouhaddouz a émis un chèque écrit en lettres tifinaghes en application des dispositions de la loi organique sur la langue amazighe, entrée en vigueur le 1er octobre dernier, après sa publication au Bulletin officiel n° 6816.

Le militant amazigh a indiqué à Hespress que sa démarche s’inscrit dans le cadre de l’application « populaire » de la loi organique 26.16 sur la langue amazighe, soulignant que les citoyens et les militants sont dans l’obligation de prendre de telles initiatives.

Il a expliqué que son initiative, ainsi que celles d’autres militants et citoyens, est de nature à « faire éviter que la loi organique sur la langue amazighe ne soit juste un texte sans aucun effet dans la réalité », ajoutant que « si nous ne le faisons pas, la situation restera la même ».

+ 8 ans après la constitutionnalisation de la langue amazighe +

Le militant amazigh a souligné que si les agences bancaires se trouvent face à des clients avec des chèques en langue amazighe, elles seront obligées de disposer de traducteurs.

« Je sais à l’avance que cette démarche sera rejetée par l’agence bancaire, mais dans ce cas ce serait une violation de la loi et je serai donc dans l’obligation de recourir à la justice », a-t-il affirmé.

Bouhaddouz a également appelé les citoyens et les militants à agir et à prendre des initiatives similaires afin de faire pression sur les administrations publiques et autres organismes pour que soit appliquée la loi sur la langue amazighe.

La loi organique, entrée en vigueur 8 ans après la constitutionnalisation de la langue amazighe, a été publiée au Bulletin officiel en octobre dernier après avoir été approuvée par le gouvernement, le Parlement et la Cour constitutionnelle.

La loi organique définit les étapes de la mise en oeuvre du caractère officiel de l’amazighe et son intégration et généralisation dans l’enseignement et les domaines administratifs et de la vie publique avec l’utilisation de l’alphabet tifinagh.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.