Ces dernières semaines, les retards des trains se sont accumulés, pour devenir la norme, et les passagers se sont de plus en plus énervés.

Première réaction de l’Office national des chemins de fer: se murer dans un admirable silence, puis faire intervenir les forces de l’ordre pour affronter la colère des usagers. Mais les choses ont empiré, et les retards aussi, atteignant souvent plusieurs heures. Hier, l’ONCF a enfin dévoilé un plan pour améliorer le service.

Mais le plan annoncé est tellement parfait, et convenu, qu’il manque de crédibilité. Il faudra attendre sa confrontation avec la réalité quotidienne des voyageurs pour en juger. Ainsi, l’ONCF s‘engage à offrir des prestations qui entrent dans les normes du transport ferroviaire, comme la bonne qualité du service, la bonne tenue des installations, le respect des horaires, le renforcement des équipes d’accueil pour mieux gérer les flux de passagers… Ces derniers seront également mieux informés sur leurs voyages, tant en trains qu’en gares, ce qui n’est pas forcément le cas aujourd’hui.

L’ONCF explique également que malgré tous ces chantiers, travaux et pannes, il a tenu à maintenir le même nombre de trains afin de répondre à la demande des voyageurs, et c’est donc cela qui a causé les retards, et les énervements qui en découlent.

Aericle19.ma/panorapost

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.