Verdict. La chambre criminelle de première instance chargée des affaires du terrorisme près l’annexe de la cour d’appel de Salé a condamné, jeudi dernier, un conseiller local de la commune rurale de Sidi Boumoussa relevant de la province de Taroudant à 4 ans de prison pour ses liens avec l’organisation terroriste Daech.

Selon le site alyaoum24, la cour a condamné le conseiller B. F., un membre du Parti justice et développement (PJD) sur la base d’éléments prouvant ses contacts avec Daech, en compagnie d’une autre personne, un commerçant de la même région, ainsi que sur la base des détails contenus dans les PV des éléments du Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ), et des résultats de l’enquête approfondie menée par le juge d’instruction de la chambre criminelle chargée des affaires du terrorisme.

+ Évincé de la commune d Sidi Benmoussa +

Les éléments du BCIJ avaient arrêté en mars dernier dans la commune Sidi Boumoussa, près de Taroudant, le conseiller local et un jeune homme, soupçonnés de communiquer avec Daech à travers les pages Facebook de l’organisation terroriste.

Immédiatement après leur arrestation, les éléments du BCIJ ont transféré le conseiller communal, connu pour ses activités associatives dans la région, et le jeune commerçant au siège à Salé où ils ont été placés en détention provisoire à la disposition de l’enquête avant de les présenter au parquet qui les a déférés devant le procureur.

Suite à son maintien en détention, le conseil communal de Sidi Boumoussa avait décidé à l’unanimité de ses membres de l’évincer, conformément à l’article 67 de la loi organique n° 14-113 et ce pour son absence répétée aux sessions du Conseil à cause de son incarcération pour une affaire de terrorisme.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.