Le compte à rebours a commencé. A moins de deux semaines de la fin du délai de dépôts des candidatures aux postes de président et de vice-président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Hakim Abdelmoumen et Youssef Mouhyi sont considérés comme les principaux favoris à l’élection de la direction de l’organisation patronale.

Selon Hespress, qui cite des sources patronales, « les lettres de soutien que les candidats doivent obtenir des entreprises, au moins 100 lettres, dont 30% des régions et 70% de Casablanca, révèlent la percée de l’actuel président de la fédération de l’industrie automobile, Hakim Abdelmoumen », comme candidat au poste de président et à celui de vice-président, Youssef Mouhyi, qui est aussi parlementaire à la deuxième chambre et président de la CGEM Marrakech-Safi.

Le délai de dépôt des candidatures à la présidence et à la vice-présidence pour un mandat de trois ans expire le vendredi 13 décembre alors qu’une réunion est prévue le 16 décembre pour approuver les candidatures avant la tenue de l’Assemblée générale élective le 22 janvier 2020.

+ Mettre fin aux problèmes entre le siège et les régions +

La même source a précisé que la CGEM parie au cours de la prochaine période sur les secteurs industriels pour accompagner le plan d’accélération industrielle choisi par le Maroc, soulignant que l’appui apporté à l’actuel président de la fédération de l’industrie automobile s’inscrit dans le cadre de cette stratégie.

Selon des sources patronales, l’élection à la tête de la CGEM prend également, pour la première fois, une dimension régionale à travers la candidature du parlementaire Youssef Mouhyi, en ce sens que la représentation régionale à la présidence de la Confédération « mettra fin aux problèmes entre le siège et les régions ce qui nécessite aussi de revoir les règlements intérieurs de l’organisation ».

Les membres du Conseil d’administration de la CGEM , présidé par David Toledano, avaient décidé en octobre dernier de nommer Mohamed Noureddine Bachiri à la tête de la plus grande organisation patronale marocaine pour une période de trois mois, suivie de l’élection d’un nouveau président qui devra succéder au président sortant Salaheddine Mezouar.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.