Débarqué sans explication. Le Directeur général de l’Administration pénitentiaire et de la réinsertion au ministère algérien de la Justice, M. Mokhtar Felioune, a été limogé, a annoncé mardi la Présidence algérienne.

Dans un communiqué, la même source souligne que le chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah, « a mis fin aux fonctions de M. Mokhtar Felioune, en sa qualité de Directeur général de l’Administration pénitentiaire et de la réinsertion au ministère de la Justice ».

La Présidence n’a cependant pas précisé les raisons de ce limogeage.

Depuis la démission de l’ex-président Abdelaziz Bouteflika, début avril dernier, plusieurs hauts responsables algériens ont été démis de leurs fonctions. La justice algérienne avait aussi ouvert une série d’enquêtes sur des faits présumés de corruption, visant plusieurs ex-hauts responsables et des hommes d’affaires accusés d’avoir profité de leurs liens privilégiés avec l’entourage de l’ancien président.

Deux anciens Premiers ministres, neuf anciens ministres, un ex-directeur général de la police, plusieurs ex-dirigeants d’entreprises publiques et une dizaine de puissants hommes d’affaires à la tête d’importants groupes privés ont été placés en détention préventive ces derniers mois.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.