« Un des lieutenants d’Ilyas » est tombé, affirme-t-on. Et pour cause, le tribunal administratif d’Oujda a décidé jeudi de démettre de ses fonctions de président du conseil municipal de la ville de Nador avec effet immédiat.

Il s’agit de Soulimane Houliche, membre du Parti authenticité et modernité (PAM) ainsi que ses vice-présidents, Allal Fares du Parti justice et développement (PJD) et le PAMIste Houssine Ouhelli, selon un porte-parole du PAM.

Les « poursuites » à l’encontre des 3 responsables locaux ont été enclenchées par le gouverneur de la province à la suite des dépassements relevés par les inspecteurs du ministère de l’Intérieur au niveau de la gestion de la ville de Nador, ajoute la même source.

Pour le moment on ignore si des poursuites judiciaires vont entre lancées contres les trois élus dans l’immédiat ou pas, précise la même source.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.