Le chauffeur d’une fourgonette a forcé, très tôt lundi, le passage frontière de la ville occupée de Sebta de manière « hollywoodienne » avec à son bord 52 migrants clandestins originaires de l’Afrique subsaharienne.

Selon le site internet espagnol elfarodeceuta, le chauffeur, un Marocain qui réside en France, a forcé la passage frontalier faisant entrer à Sebta 16 femmes et 34 hommes en plus de deux jeunes enfants âgés d’à peine six ans, avant d’être encerclés par les véhicules de la police espagnole.

La même source a ajouté que le conducteur du bus en question a fait des blessés parmi les migrants à cause de la vitesse à laquelle il roulait, précisant que ces derniers ont été transférés à l’hôpital local de Sebta, tandis que les autres passagers du bus ont été placés dans un centre de migrants illégaux.

Pour rappel, un incident similaire s’est produit à Melilla en janvier 2018 quand un véhicule dissimulant 4 migrants à son bord a forcé la frontière de Beni Ansar, avant de pénétrer à grande vitesse dans la ville occupée.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.