Le combat continue et ce depuis février. C’est sous des averses de pluie et de grêle que la 39ème marche de protestation populaire hebdomadaire a eu lieu vendredi 16 novembre à Alger.

Comme d’habitude, la marche a commencé après la prière du vendredi malgré une vague de froid qui a envahi le pays. Les protestataires y compris des enfants mouillés jusqu’à l’os ont battu le pavé en chantant des slogans de rejet des militaires au pouvoir et les élections présidentielles du 12 décembre 2019.

Le Général Gaïd Salah, chef d’État major qui dirige l’Algérie sans partage ne veut rien entendre, mais semble tenir parole à propos de « la non répression » des manifestants.

D’ici le 12 décembre, on verra bien, disent ses adversaires.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.