La justice a été ferme. La chambre criminelle près la cour d’appel de Tanger a condamné mardi soir un ressortissant français à 12 ans de prison ferme pour trafic d’êtres humains, détournement et viol d’un mineur.

L’accusé, L. Rémy, 61 ans, qui a été arrêté en compagnie de sa victime dans son appartement, a nié les faits qui lui sont reprochés, affirmant qu’il avait invité l’enfant mineur à dîner chez-lui après que ce dernier, âgé de 13 ans, lui ait demandé alors qu’il se trouvait à la Corniche de lui donner de l’argent pour acheter un sandwich.

L’avocat de l’accusé a révélé, pour sa part, que son client ne dispose pas d’un « appareil génital », ajoutant que lorsque les policiers sont entrés dans son appartement ils n’ont pas trouvé de « pénis en plastique » ou de produits aphrodisiaques qui prouvent sa déviation sexuelle.

Quant au représentant du ministère public, il a relevé que l’accusé avait exploité la situation sociale du mineur pour pratiquer son homosexualité sur lui, affirmant que l’accusé avait déjà eu des relations similaires avec un certain nombre d’enfants lors de ses visites en Turquie et en Egypte, ce que confirment les photos jointes au dossier, réclamant une peine de 20 de prison ferme à l’encontre du mis en cause.

+ Surpris au bout de 20 minutes par les policiers +

L’affaire remonte au mois de mai dernier, lorsque les services de la police ont été informés que l’accusé L. Rémy a entraîné sa victime à son appartement qu’ils y sont restés longtemps ensemble.

Le mineur avait avoué lors de son audition par la police judiciaire que l’accusé l’avait invité dans une épicerie située derrière un hôtel classé de la corniche puis a décidé finalement d’aller à son appartement où il s’était approché de lui et a commencé à l’embrasser et à le toucher avant qu’ils soient surpris au bout de 20 minutes par les policiers. La victime a ajouté que l’accusé lui avait demander de partir en sautant le mur donnant sur hall de l’immeuble mais qu’elle a refusé et est sortie par la porte pour être arrêtée avec le mis en cause.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.