Une vidéo de caméra de surveillance qui a été massivement partagée sur les réseaux sociaux ce weekend. Elle montre l’historien russe Oleg Sokolov, grand spécialiste de Napoléon, se débarrassant de sacs contenants des membres de sa compagne, dans la rivière de Saint-Pétersbourg.

Le lendemain du meurtre, l’homme âgé de 64 ans, a été arrêté en état d’ébriété dans la rivière Moïka, tentant de submerger un des sacs remplis de membres de sa victime. Il les aurait découpé à l’aide d’un couteau de cuisine et d’une scie, selon les médias russes.

Détenteur de la Légion d’honneur en France et titulaire d’une chaire d’histoire à l’université d’Etat de Saint-Pétersbourg, Sokolov a comparu ce lundi après-midi devant un tribunal de la capitale impériale, pour le meurtre de Anastassia Echtchenko, compagne et ex-étudiante de 24 ans.

+ L’historien avoue avoir des remords +

Il a assassiné sa compagne par quatre tirs de fusil à canon scié, puis l’a démembré  explique l’historien en avouant son crime, et déclare « avoir des remords ».

Mais il se défend en accusant la victime de l’avoir attaqué en premier. Son avocat évoque la possibilité de plaider la « légitime défense », ont rapporté les médias locaux.

Le juge a placé l’universitaire en détention provisoire jusqu’au 8 janvier 2020.

Un sac contenant des membres de la victime a été retrouvé le jour de l’audience dans la rivière Ekateringofka, probablement emporté par le courant. Les recherches et investigations sont encore en cours afin de retrouver les restes de la victime, selon les mêmes sources.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.