Un verdict tant attendu par les habitants de l’Oriental. La Cour d’appel d’Oujda a condamné, mercredi soir, le célèbre fqih « exorciste » qui usait du subterfuge de « la roqya charia » pour violer en toute impunité des femmes « fragiles psychologiquement » .

Selon des sites locaux, le tribunal a condamné à 2 ans de prison, notamment pour «violence », les frères d’une des victimes du fameux Al-Raqi.

+ Par vengeance, il a été sauvagement torturé… +

A noter que le fqih en question aurait violé et abusé d’une dizaine de femmes dont certaines seraient mariées, affirme-t-on, et ce, suite aux révélations de la plaignante qui a mis en ligne cette vidéo toujours accessible sur YouTube.

Elle a expliqué qu’elle avait eu des rapports non consentis avec ce criminel, lui avait fait boire un liquide qu’elle croyait faisant partie du rituel de la Roqya et que suite à cela elle n’était pas consciente de ce qu’elle faisait.

Dans sa vidéo, la victime demande aux gens de ne pas partager la vidéo, une sex-tape où elle apparaît, soutenant qu’elle traversait des moments très difficiles à cause de ce qu’il lui est arrivé.

L’auteur des faits est un homme d’une cinquantaine d’années ayant longtemps résidé en Belgique. Il a été admis aux urgences dans un état très critique après avoir été torturé par les deux frères de la victime.

Selon les mêmes sources, la police aurait trouvé dans « le cabinet » de l’exorciste plus de 200 enregistrements sur CD relatifs à ses séances « fantasmagoriques » de la Roqya.

Reste à noter que la Roqya, est une forme d’exorcisme propre à l’Islam. C’est en fait, un ensemble de méthodes spirituelles qui consisteraient selon ses adeptes à guérir des maladies occultes, comme la possession, par la récitation de versets coraniques et l’utilisation de plantes médicinales.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.