C’est promis. L’Établissement de coopération intercommunale (ECI) et la société ALSA City Bus ont signé, jeudi matin au siège de la wilaya du grand Casablanca, le contrat de gestion déléguée des bus de la capitale économique.

A cette occasion, le maire de Casablanca, Abdelaziz El Omari, a indiqué que la capitale économique entamera une nouvelle phase à partir du premier novembre, soulignant que l’accord signé entre la société ALSA et l’ECI fait partie d’une nouvelle génération de contrats.

El Omari, dont les propos ont été relayés par alyaoum24, a ajouté que ce contrat porte sur la livraison de 700 nouveaux bus d’ici la fin de 2020.

Le maire de Casablanca a également précisé qu’au cours des trois prochains mois, durant la période de transition, ALSA importera 400 bus de pays européens.

La ville de Casablanca connaît une véritable crise de transport qui a conduit à la résiliation du contrat avec la société « M’dina Bus » dont les bus étaient tellement délabrés que les Casablancais les ont surnommés « les bus de la mort ».

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.