Le Groupe OCP, et afin de mettre un terme aux spéculations, vient de rendre public un communiqué à propos de la situation socio-économique de sa filiale au Sahara, Phosboucraa. Le Groupe part de ce qu’il considère, le principe d’une « communication transparente » en tant que leader dans le secteur des phosphates.

Phosboucraa est une filiale détenue à 100% par OCP opérant en vertu de la loi relative aux sociétés anonymes marocaines, et créée en 1962 par l’institut national espagnol de l’industrie (Institute Nacional de Industria, INI), précise le communiqué.

En 1976, OCP a acheté une participation de 65% dans Phosboucraa. La joint-venture OCP-INI s’est poursuivie jusqu’en 2002, lorsqu’OCP a acquis la participation restante de 35% dans l’entreprise. Depuis 2002, Phosboucraa est une filiale détenue exclusivement par OCP, gérée selon les standards des autres mines d’OCP au Maroc.

Phosboucraa développe la plus petite mine détenue par OCP à Boucraâ, avec une capacité de production totale de 2.6 millions de tonnes par an, ce qui constitue moins de 2% des réserves d’OCP. OCP s’est engagée à assurer la viabilité à long-terme des réserves de Phosboucraa.

La nature des réserves à Phosboucraa ainsi que la géographie difficile du lieu d’implantation du site – le phosphate extrait à Phosboucraa devant être transporté par un convoyeur de 100 km à travers le désert pour arriver à la plateforme de traitement au port de Laâyoune – implique un coût d’extraction à Phosboucraa qui est 2,5 fois plus élevé que dans les autres mines d’OCP à travers le Maroc. D’où le manque de rentabilité de cette mine, jusqu’à récemment, mais dans l’intervalle, le Groupe a investi de manière significative afin d’améliorer l’efficacité opérationnelle de cette mine, de mettre à niveau ses actifs et de renforcer la durabilité de la mine et de ses infrastructures connexes.

+LONG TERME..DURABILITÉ..ET NON RENTABILITÉ À COURT TERME+

Pour Phosboucraa, l’OCP a toujours privilégié le long terme et la durabilité des opérations plutôt que la rentabilité à court terme et, de fait, tous les bénéfices ont été réinvestis sans qu’aucun dividende ne soit distribué au Groupe. Tous les profits de Phosboucraa sont conservés par la filiale et réinvestis dans ses opérations locales et au profit de la communauté locale, favorisant la collaboration avec les fournisseurs locaux.

La grande majorité des quelque 2.300 employés de Phosboucraa sont des locaux, complétés par d’autres collaborateurs œuvrant dans le cadre des opérations d’OCP et qui détiennent une expertise spécifique pertinente et adaptée aux besoins de Phosboucraa, qui est le plus grand employeur privé au niveau local et un contributeur majeur à la vie économique et à l’infrastructure sociale.

Un accent particulier dans les dépenses en capital, à l’instar des autres mines et sites de traitement d’OCP, est dédié à l’amélioration de la vie des employés de Phosboucraa avec des investissements dans les installations immobilières, culturelles et sanitaires, dans le soutien à l’éducation, et dans la mise en place de programmes sociaux pour les retraités, les employés et leurs enfants, ajoute le groupe.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.