La justice a eu la main lourde. L’incident a eu lieu vendredi 11 octobre, juste après l’ouverture officielle de la session d’automne du Parlement. Un homme originaire de Témara a été intercepté par des éléments de la sécurité royale, suite à sa tentative d’approcher le cortège royal qui quittait l’esplanade en face du Parlement, en direction du Palais Royal.

Selon le site arabophone Alyaoum24, citant des déclarations de l’épouse du mis en cause, ce dernier a vu « toutes les portes se fermer devant lui » avant de se lancer dans l’aventure d’approcher le cortège royal en vue de demander l’aide du roi Mohammed VI.

Sans emploi et père de cinq filles, dont l’aînée est âgée de 13 ans, l’homme en question « n’arrivait pas à nourrir sa petite famille », affirme cette épouse âgée de 33 ans, précise le site.

Tout ce qu’il voulait, c’était de transmettre directement « une lettre » (doléance) au souverain, explique l’épouse.

Pour rappel, l’homme accusé de « perturbation » du cortège royal, attendait patiemment, ce vendredi, avec des milliers de personnes le passage de la voiture du souverain, avant de se lancer à sa poursuite sur le boulevard Mohammed V à Rabat.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.