La page de Mezouar a été tournée après la réunion du mercredi 16 octobre à Casablanca. Et afin d’aller de l’avant, la CGEM a décidé de convoquer son conseil d’administration le 28 octobre prochain, a-t-on appris ce jeudi de sources concordantes.

Selon le site d’information Médias24, la réunion aura lieu après que « 33 administrateurs de droit sur 72 ont répondu à l’appel », soit le 1/5ème nécessaire pour convoquer un CA et qui a été largement dépassé.

Parmi les points inscrits à l’ordre du jour de cette « réunion décisive » du 28 octobre, selon la même source:

– Constater la démission du président Salaheddine Mezouar

– Approuver la nomination du directeur général délégué.

– Organiser des élections futures.

– Propositions de la CGEM concernant le projet de loi de Finances 2020.

– Nomination d’un président par intérim pour la commission financement et délais de paiement.

Mais la question qui se pose encore dans les coulisses du patronat : qui pour remplacer Salaheddine Mezouar ?

Pour rappel, le patron des patrons et ex-ministre des Affaires étrangères a justifié sa démission par des « contraintes personnelles majeures », selon un courrier aux membres de la CGEM.

Sa décision a été annoncée le 13 octobre, peu après la publication par le ministère marocain des Affaires étrangères d’un communiqué désavouant Mezouar en termes « peu diplomatiques », fustigeant au passage ses déclarations sur la situation politique en Algérie prononcées lors d’un forum économique à Marrakech.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.