Une page est tournée. L’ex-chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a estimé que la décision du roi Mohammed VI d’accorder la grâce royale à la journaliste Hajar Raissouni, à son fiancé et au staff médical est pleine de sagesse.

Dans une déclaration à la presse, l’ancien secrétaire général du Parti justice et développement (PJD) a affirmé qu’il s’agit d’une décision « judicieuse, pleine de sagesse et de clairvoyance », exprimant ainsi ses félicitations à la reporter d’Akhbar Al Yaoum, ainsi qu’aux autres mis en cause dans ce dossier pour avoir retrouvé leur liberté.

Un communiqué du ministère de la justice a indiqué, mercredi en fin d’après-midi, que « cette grâce Royale s’inscrit dans le cadre de la compassion et la clémence reconnues au Souverain et du souci de SM le Roi de préserver l’avenir des deux fiancés qui comptaient fonder une famille conformément aux préceptes religieux et à la loi, malgré l’erreur qu’ils auraient commise et qui a conduit à cette poursuite judiciaire ».

Quelques heures seulement après l’annonce de la grâce royale, la journaliste Hajar Raissouni a été libérée ainsi que les autres personnes qui étaient poursuivies dans le même dossier.

Une photo de Hajar, avec son cousin et deux autres collègues, à la sortie de la prison Alaarjat située dans la périphérie de la ville de Salé, ce mercredi soir, fait actuellement le tour des réseaux sociaux.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.