Bien qu’il soit très engagé, le duc de Gloucester reste l’un des membres les plus discrets de la famille royale britannique. Sa récente visite au Maroc en est un exemple. Le duc y a passé plusieurs jours où il a effectué une série de visites de terrain pour découvrir les cultures locales. Et même s’il n’a peut-être pas fait les gros titres, il s’agit d’une activité importante de l’agenda royal, selon le site britannique royalcentral.co.uk qui a consacré dimanche un article à cette visite.

Le duc est arrivé à Marrakech le 6 octobre, où il a été accueilli par l’ambassadeur du Royaume-Uni au Maroc. Cette visite royale visait à mieux comprendre l’histoire, la culture et les traditions du Maroc comme en témoigne le programme du séjours du duc.

Au cours de la première journée de la visite, le duc de Gloucester a visit à Marrakech le musée de l’eau qui montre la manière dont cette précieuse ressource a été utilisée et gérée au cours de l’histoire du pays et met l’accent sur les développements technologiques, aujourd’hui encore essentiels.

+ Un intérêt pour les projets de préservation des anciennes bâtisses du Maroc +

Le duc s’est dirigé par la suite au Jardin secret de Marrakech, qui abrite des membres importants de la société marocaine depuis des siècles. Plus récemment, il est tombé en ruine et a été ramené à la vie avec la création de nouveaux paysages. C’est aussi la maison de la fondation Eve Branson qui œuvre à préserver et à promouvoir la pratique de l’artisanat traditionnel dans la région. Le Prince Richard a eu l’occasion de découvrir ses projets visant à créer et à préserver des emplois dans la région montagneuse de l’Atlas.

Lors de son séjour au Maroc, le duc a également visité Dar Si Said, le musée national du tissage de tapis, où il a découvert les anciennes méthodes de fabrication de tapis. On lui a également fait une démonstration des méthodes traditionnelles aujourd’hui en déclin.

Le duc de Gloucester, qui avait étudié et exercé le métier d’architecte avant d’hériter de son titre, a également pris connaissance des projets en cours pour préserver les anciennes bâtisses du Maroc. Lors d’une visite aux greniers collectifs d’Adghess et d’Ifri Imadidane, il a ainsi vu comment les experts en conservation travaillaient à la restauration de ces bâtiments précieux et rencontré des artisans locaux impliqués dans le projet.

Et comme il s’agissait d’une visite royale officielle, le duc de Gloucester a également pris part à plusieurs réceptions, dont une soirée sur l’entrepreneuriat social à Ksour et un dîner à la Résidence du Wali de Souss-Massa à Agadir.

His Royal Highness The Duke of Gloucester is attending a reception with social entrepreneurs working in Morocco to find…

Publiée par British Embassy Morocco sur Lundi 7 octobre 2019

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.