Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce samedi :

Le Matin :

• SM le Roi Mohammed VI a exhorté le secteur bancaire national à une implication positive plus vigoureuse dans la dynamique de développement que connaît le Maroc, appelant le gouvernement et Bank Al-Maghrib à œuvrer, en coordination avec le groupement professionnel des banques du Maroc, à la mise au point d’un programme spécial d’appui aux jeunes diplômés, de financement des projets d’auto-emploi. « Aussi exhortons-Nous le secteur bancaire national à un engagement plus ferme, à une implication positive plus vigoureuse dans la dynamique de développement que connaît notre pays », a souligné le Souverain dans un Discours prononcé devant les membres des deux chambres du Parlement à l’occasion de l’ouverture de la première session de la 4ème année législative de la 10-ème législature, notant que cet effort doit porter spécifiquement sur le financement de l’investissement, l’appui aux activités productives, pourvoyeuses d’emplois et génératrices de revenus.

• La saison 2019-2020 des écoles de la deuxième chance, qui cible les jeunes de 13 à 18 ans, a été lancée sous le slogan « Le programme de la deuxième chance au cœur de l’école de l’équité et de la citoyenneté». Dans une allocution à cette occasion, le ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Said Amzazi a salué les efforts des partenaires associatifs et institutionnels, notant que des conventions de partenariat seront signées avec les associations sélectionnées pour gérer les centres de la deuxième chance de nouvelle génération, créés cette année dans les différentes régions du Maroc. Rappelant l’engagement de création de 80 centres de la deuxième chance de nouvelle génération à l’horizon 2021, Amzazi indiqué que le ministère, pour accompagner cette expérience, a procédé à des enquêtes et à une étude de l’environnement socio-pédagogique et socio-économique des centres créés, afin de déterminer les métiers objets de formation suivant les besoins des catégories ciblées, en plus de la consolidation du modèle pédagogique.

L’Opinion :

• SM le Roi Mohammed VI est en train d’impulser la formation d’un nouveau modèle de développement, a relevé le journal belge La Libre Belgique, soulignant que le gouvernement marocain dans sa nouvelle mouture après sa restructuration répond aux critères de « compétences et de mérite » voulus par le Souverain. Après vingt ans de règne, SM le Roi est « en train d’impulser la formation d’un nouveau modèle de développement et tente de redonner un nouveau souffle à l’action publique », écrit le grand titrage qui estime que le gouvernement dans sa composition restructurée répond dès lors « surtout à une exigence de réforme et d’action émanant de l’opinion publique marocaine ». • Sept entreprises ont remporté les trophées « Export Bio Maroc 2019 », une distinction initiée par le Club des entrepreneurs BIO (CEBio) en vue de valoriser les efforts, le dynamisme et les initiatives des entrepreneurs dans les filières biologiques. Les trois trophées pour la valorisation Bio à l’export (alimentaire, cosmétique, superfoods-compléments alimentaires) ont été décernés respectivement à « Atlas Olive Oils » (Production d’huile d’olive vierge), « Gold Cosmétic » (Produits cosmétiques) et « Domaine Spiruline » (production de microalgues et dérivés). Le trophée pour la production bio à l’export a été remis à la société « Primeurs Bio du Souss » (PBS), alors que le trophée pour la diversification des marchés étrangers a été remporté par l’entreprise d’export de plantes médicinales et épices « Santis ».

Al Bayane :

• La Banque Mondiale prévoit une accélération progressive de la croissance de l’économie marocaine pour s’établir en moyenne à 3,3 % en 2020 et 2021. Dans son dernier rapport de suivi de la situation économique, l’Institution de Bretton Woods attribue cette croissance prévisionnelle principalement à des activités secondaires et tertiaires plus dynamiques, soutenues par de substantiels investissements étrangers. En particulier, d’importants flux d’IDE continuent d’alimenter l’industrie automobile, notamment la nouvelle usine Peugeot – qui doublera à terme la capacité de production du secteur – ainsi que les services logistiques et commerciaux liés à l’extension du port de Tanger, relèvent les économistes de la Banque mondiale. L’inflation devrait à moyen terme se chiffrer autour de 1% en moyenne, souligne le rapport.

• Un atelier sur les enjeux de l’adhésion du Maroc à la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) a été organisé à Tanger, à l’initiative de la Chambre de commerce, d’industrie et de services de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima. S’exprimant à cette occasion, le directeur de la Chambre de commerce, d’industrie et de services de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Rabie Khamlichi, a indiqué que le Maroc place le renforcement de ses relations de coopération économique et commerciale avec l’Afrique parmi ses priorités dans le cadre d’une dynamique d’intégration régionale et de coopération sud-sud orientée vers le co-développement et un partenariat gagnant-gagnant.

Libération :

• ‘’La filière pomme revêt une grande importance dans la région de Drâa-Tafilalet, particulièrement au niveau de la province de Midelt’’, a indiqué à la presse le ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural, de l’eau et des forêts, Aziz Akhannouch. La production des pommes dans toute la région s’élève actuellement à 400 mille tonnes, contre 120 mille tonnes depuis le lancement du Plan Maroc Vert, a souligné Akhannouch en marge d’une visite au salon national de la pomme (SAPOM) à Midelt, notant que 90% de la production est réalisé à Midelt. Ce salon a pour objectifs le renforcement du rôle des coopératives et des associations agricoles, le développement de leurs capacités et de leurs compétences, ainsi que l’accompagnement des petits producteurs. • Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca ont arrêté, jeudi matin, un individu aux multiples antécédents judiciaires faisant l’objet de 21 avis de recherche au niveau national pour des affaires de trafic de drogue et de psychotropes. L’arrestation du mis en cause intervient suite à une série d’enquêtes intenses sur le terrain ayant permis de le localiser à Ben Yakhlef dans la banlieue de Mohammedia, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué, précisant que les fouilles effectuées se sont soldées par la saisie d’armes blanches de différents calibres, une carte d’identité, un permis de conduire falsifié portant la photo du suspect et des données identitaires erronées.

Bayane Al Yaoum :

• Dans son rapport sur le Sahara marocain adressé au Conseil de Sécurité, le Secrétaire Général de l’ONU, Antonio Guterres, a enjoint, une nouvelle fois, au « polisario » de se conformer à la pratique établie depuis la création de la MINURSO consistant à rencontrer son Représentant Spécial, Colin Stuart, et les hauts fonctionnaires de la MINURSO à Rabouni, dans les camps de Tindouf en Algérie, et non à l’Est du dispositif de défense au Sahara Marocain. Dans ce rapport, le Secrétaire Général de l’ONU déplore le refus continu du « polisario » de tenir les réunions avec les responsables civils et militaires de la MINURSO à Rabouni en Algérie, conformément à la pratique établie depuis 1991. Guterres n’a pas cédé, ainsi, au chantage et aux manœuvres irresponsables et inadmissibles du « polisario » et l’a sévèrement recadré pour cette posture obstructionniste qui ébranle le fonctionnement de la MINURSO et entrave la mise en œuvre de son mandat. • Les services du ministère de l’Industrie, de l’investissement, de l’économie verte et numérique, chargés du contrôle de la qualité, ont saisi, jeudi au port de Tanger-Med, en coordination avec les services de la direction des douanes, une cargaison de 192.000 chargeurs de téléphones portables ne respectant pas les normes de sécurité. La cargaison comporte sept marques commerciales, dont des échantillons ont été examinés par un laboratoire accrédité, indique le ministère dans un communiqué, faisant savoir que ces examens ont montré que les chargeurs en question ne respectent pas les normes de sécurité et constituent dans leur ensemble un danger pour la sécurité des citoyens. Plus de 748.500 chargeurs non-conformes aux normes de sécurité ont été saisis au niveau des différents ports depuis le début de l’année, précise-t-on de même source.

Al Alam :

• Le Maroc, qui accorde une importance particulière à la coopération sud-sud, est déterminé à apporter sa pierre à la construction d’un édifice continental stable et prospère, a affirmé le Directeur général de l’Institut royal des études stratégiques (IRES), Mohammed Tawfik Mouline. Le Maroc place l’Afrique au cœur des priorités de sa politique étrangère, a dit M. Mouline, lors d’une rencontre intitulée « Africa XXI », organisée par l’Institut pour la Promotion de l’Amérique Latine et des Caraïbes (IPDAL), en partenariat avec l’IRES, rappelant que SM le Roi Mohammed VI a toujours plaidé pour un développement « à visage humain » de l’Afrique, axé sur la mobilisation collective des pays africains pour réussir le pari de l’unité et asseoir le leadership de l’Afrique sur le plan international.

• Le Forum d’affaires Maroc-France, qui se tiendra du 23 au 25 octobre à Dakhla, mettra en avant les multiples atouts économiques de la région Dakhla-Oued Eddahab, en vue d’en faire un hub vers l’Afrique subsaharienne, ont souligné, jeudi à Casablanca, les organisateurs de cet événement. Organisée par la Région Dakhla Oued-Eddahab et la Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc, sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, cette nouvelle édition du Forum d’affaires Maroc-France mise sur la participation de près de 300 opérateurs économiques aussi bien nationaux que français et africains, ont affirmé les organisateurs lors d’une conférence de presse dédiée à la présentation de cet événement.

Al Ahdath Al Maghribia :

• Le ministre de l’Emploi et de l’Insertion professionnelle, Mohamed Amkraz a affirmé que sa nomination en tant que ministre au sein du gouvernement dans sa nouvelle mouture “incitera les jeunes à adhérer davantage à l’action politique ». Le nouveau ministre, qui s’est dit fier de la confiance placée en lui par SM le Roi Mohammed VI, a fait savoir que l’expression par les jeunes de leurs points de vue et même de leur mécontentement vis-à-vis de certaines décisions, ne sera aucunement un obstacle devant leur accès aux établissements et aux postes de responsabilité.

• La mise en œuvre de la loi relative au droit d’accès à l’information est un processus long qui nécessite un travail de tous les jours, à court, à moyen et à long terme ainsi que des mécanismes d’évolution positive, a estimé le président de la Commission du droit d’accès à l’information (CDAI), Omar Seghrouchni. Le responsable, qui s’exprimait dans le cadre des rencontres « Face à la MAP » organisées en marge de la réunion hebdomadaire de la CDAI, a souligné qu’il s’agit d’une “culture à prendre en compte et un changement à conduire, et cela nécessite un travail de tous les jours, à court, moyen et long terme et des mécanismes d’évolution positive ».

Al Ittihad Al Ichtiraki :

• Les participants à la troisième réunion constitutive de l’Association africaine des distributeurs pharmaceutiques (ADPA), qui s’est tenue jeudi à Casablanca, ont élu Lahcen Senhaji (Maroc), président du Conseil d’administration de cette association qui regroupe les représentants du secteur de plusieurs pays africains. MM Kofi Addo Agyekun, du Ghana, et Ken Accajou, du Gabon, ont été élus respectivement premier et deuxième vice-président du Conseil d’administration de cette association dont la ville de Casablanca abritera le siège. • Le front syndical SAMIR a réitéré sa demande pour une intervention de l’Etat en vue de faciliter la reprise immédiate de l’activité de la raffinerie. Dans un communiqué, le front syndical appelle le tribunal de commerce à accélérer le processus de liquidation judiciaire qui doit aboutir à la cession totale des actifs de la société, et ce dans les meilleures conditions, garantissant à la fois les droits des créanciers et ceux des salariés.

Al Massae :

• Les services du ministère de l’Economie et des finances opèrent les dernières retouches sur la loi de finances de 2020, en vue de sa présentation, jeudi prochain, devant le Conseil du gouvernement, avant son dépôt à la Chambre des représentants. Des sources sûres ont indiqué qu’avant l’adoption du PLF par le gouvernement, les nouveaux ministres auront quelques jours pour faire leurs remarques ou propositions en ce qui concerne certaines mesures prévues par le projet.

• L’Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (ACAPS) et la Fédération marocaine des Sociétés d’assurances et de réassurance (FMSAR) ont reçu une importante délégation tunisienne composée de plusieurs présidents directeurs généraux et directeurs généraux des compagnies d’assurances tunisiennes. Cette visite a été l’occasion de partager l’expérience marocaine sur des thématiques telles que la Solvabilité basée sur les risques, la tarification de l’assurance automobile ou encore le développement de l’assurance vie. Elle a également permis de débattre des sujets d’intérêt communs et d’envisager les voies de coopération à mettre en place entre les deux autorités et fédérations.

Akhbar Al Yaoum :

• Driss Azami campant sur sa démission de la présidence du groupe parlementaire du PJD, le parti a choisi, vendredi dernier, trois candidats à ce poste. Il s’agit de Mustapha Ibrahimi, Abdellah Bouanou et Abdelaziz El Omari. Cette élection a été présidée par Sâad Dine El Otmani en personne. Par ailleurs, le Secrétariat général devrait se réunir lundi pour valider un seul nom.

• Ce sont quatre départements essentiels qui ne figurent plus dans la nouvelle mouture du gouvernement, à savoir la Communication, la Société civile, la Fonction publique et les Affaires générales et la gouvernance. Ces suppressions s’expliquent par le rattachement de certains départements à de nouveaux ministères, dans le cadre d’une nouvelle architecture axée autour de pôles. Selon plusieurs sources, la suppression du département de la communication est, par exemple, justifiée par la création du Conseil national de la presse, tandis que le manque du soutien financier à la réforme de l’administration explique le rattachement de ce département au ministère de l’Économie et des finances.

Rissalat Al Oumma :

• La cérémonie de passation des pouvoirs entre El Hassan Abyaba, que SM le Roi Mohammed VI a nommé ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, porte-parole du gouvernement, et ses deux prédécesseurs, respectivement dans les départements du Sport et de la Jeunesse, Rachid Talbi Alami, et de la Culture et de la Communication, Mohamed Laâraj, s’est déroulée jeudi à Rabat. Dans une déclaration à l’issue de cette cérémonie, Abyaba a affirmé que la fusion des deux secteurs de la culture et de la jeunesse et des sports rentre dans le cadre d’une nouvelle approche sectorielle qui vise à encadrer les jeunes à travers la culture, le sport et l’art en vue de renforcer la citoyenneté et l’appartenance à un pays fort de sa démocratie et de ses institutions. « Nous sommes déterminés à faire de ce secteur une forte locomotive et une tribune pour favoriser l’expression des jeunes et mettre en exergue leurs talents », a-t-il assuré.

• Le président délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire, Mustapha Fares, a plaidé pour la mise en place de mesures qui valorisent le rôle des femmes juges. « Malgré tous les progrès tangibles qu’a connus la situation de la femme juge africaine sur les plans professionnel et social, ce parcours reste atténuant et difficile en raison des structures socio-culturelles et économiques », a dit Fares, qui s’exprimait à l’ouverture du premier symposium régional des juges africaines. Et d’ajouter que l’Afrique a besoin d’un pouvoir judiciaire « indépendant, efficace, transparent et sophistiqué », et de « donner à tous l’opportunité de façon équitable et égale, en vue de garantir l’application de la loi et la protection des droits et libertés ».

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.