C’est un match nul entre Benchamach et ses adversaires. Et pour cause, un nouveau rebondissement, a été enregistré le 10 octobre, dans la bataille juridique entre le secrétaire général du Parti authenticité et modernité (PAM), Hakim Benchamach, et ses opposants du courant de l’Avenir.

Le tribunal de première instance de Rabat a annulé jeudi la décision d’expulser du parti le président du comité préparatoire du 4ème congrès national, Samir Koudar.

Koudar avait intenté une action en justice contre Benchamach, demandant l’annulation de la décision de son expulsion du parti, ce à quoi le tribunal a donné une suite favorable, ce qui augure d’une nouvelle bataille devant les tribunaux.

Cette décision intervient un jour seulement après l’annonce de la décision du tribunal de Rabat annulant l’élection du président du comité préparatoire du 4ème congrès national du PAM, Samir Koudar.

+ Bataille judiciaire : « Nous sommes déterminés à aller jusqu’au bout » » +

Abdellatif Ouahbi, un des dirigeants du parti, a indiqué au site arabophone Hespress que les responsables du PAM allaient faire appel à la décision d’invalider l’élection de Samir Koudar à la présidence du comité préparatoire du congrès, soulignant que le courant de l’Avenir poursuit toujours la préparation du congrès prévu les 13, 14 et 15 décembre prochain.

« Le verdict contre Koudar n’est pas exécutoire s’il fait l’objet d’un appel parce qu’il n’a pas un accès urgent », a ajouté l’avocat Ouahbi.

Ouahbi a expliqué que « la bataille contre Benchamach est une bataille judiciaire » avant de souligner: « Nous sommes déterminés à aller jusqu’au bout ».

Dans une précédente déclaration à Hespress, Ouahbi a affirmé : « Nous avons pris la responsabilité d’opter pour la réconciliation afin de préserver l’unité du parti, tandis que l’autre partie a publié son fameux communiqué dans lequel elle n’a exprimé aucun désir d’unité ».

« Nous attendons que tout le monde se joigne à nous. Nous ne tenons personne responsable du passé ni de ce qui s’est passé. Tous les PAMistes trouveront leur place au sein du comité pour préparer le congrès », a affirmé Ouahbi, ajoutant que « tous les membres du parti, aussi bien ceux qui sont avec nous que ceux qui sont avec l’autre partie ont le sentiment qu’ils contribuent au PAM et que le différend pourrait être dépasser. C’est pourquoi nous avons le sentiment que nous irons tous unis au congrès », avant d’exprimer l’espoir que le Secrétaire général revienne à la raison.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.