La Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) a publié récemment « Le guide des procédures de gestion des plaintes et doléances », qui permettra à ses fonctionnaires d’assurer un suivi et un contrôle efficaces et efficients des plaintes.

Ce guide, qui a été remis à l’ensemble des détenus des établissements pénitentiaires, permettra également aux détenus et à leurs familles d’assurer leur droit d’exprimer leurs doléances, à les suivre et à obtenir des réponses à leurs plaintes, a indiqué la DGAPR dans un communiqué.

La publication de ce guide intervient dans le cadre de la moralisation du milieu pénitentiaire, de l’ancrage de la corrélation entre la responsabilité et la reddition des comptes et du renforcement du droit au grief, dans l’objectif d’améliorer le système de réception des plaintes des détenus et de leurs familles, ajoute la même source.

La DGAPR s’attèle à la réception des plaintes de tous ses usagers aussi bien physiques (fonctionnaires actuels et anciens, pensionnaires actuels et anciens…) que moraux (sociétés et entreprises…), ainsi que les plaintes et doléances des familles des fonctionnaires, des pensionnaires et des ayant droits, outre celles qui lui sont transférées par des institutions constitutionnelles, des autorités judiciaires et des organismes de défense des droits de l’Homme.

La Délégation générale, poursuit le communiqué, s’engage, à travers ce guide procédural, de donner des réponses écrites aux plaintes et doléances de ses usagers dans les délais fixés par la loi, notant que les plaignants sont réorientés vers les services concernés lorsque la plainte n’entre pas dans les prérogatives de la DGAPR.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.