Une page est tournée. Le journaliste Abderrahmane Adaoui a annoncé qu’il n’animera plus l’émission « Kadaya wa arae » diffusée tous les 15 jours sur la première chaîne de télévision « Al Oula » après avoir reçu dans cette émission pendant 8 ans et demi des dizaines d’invités pour débattre des questions intéressant le Maroc.

Dans un poste publié mardi sur sa page Facebook, Adaoui a indiqué que pour la première fois il ne sera pas au rendez-vous avec les téléspectateurs de l’émission qu’il rencontrait depuis 8 ans et demi, une période qui fait partie de ses 33 ans de présence dans le champ médiatique au Maroc, aux Etats-Unis et aux Emirats arabes unis.

Et de souligner: « Après toute cette période, je pense que le temps est venu de passer le flambeau à un autre animateur afin que je puisse prendre un peu de repos ».

Il a, en outre, exprimé ses remerciements au public de l’émission ainsi qu’à la Société nationale de radiodiffusion et de télévision (SNRT), à son directeur général, à l’ensemble de l’équipe de l’émission ainsi qu’à tous les invités qui y ont participé.

Post Facebook en arabe :

مساء هذا اليوم الثلاثاء و لأول مرة لن أكون في موعد برنامج قضايا و آراء
موعد كنت التقي فيه مع مشاهدي القناة الأولى لمدة ثمان سنوات و نصف تدخل في سياق ثلاثة و ثلاثين سنة قضيتها في الحقل الإعلامي بين المغرب و الولايات المتحدة و الإمارات العربية المتحدة
بعد هذه المدة اعتقد ان الوقت حان لتسليم المشعل لمنشط اخر لكي أتمكن من أخذ قسط من الراحة
واغتنم هذه المناسبة لأشكر المشاهدين الكرام على الوفاء لهذا الموعد و متابعتهم ومواكبتهم له بالتعليقات و ردود الفعل
كما اشكر الشركة الوطنية للإذاعة والتلفزة و على راسها السيد فيصل العرايشي و الطاقم التحريري و التقني و على الخصوص من حضرا معي ولادة هذا البرنامج والذين بدونهما لا وجود لقضايا و آراء محمد اوباها المتواضع و الخجول
و العزيز المخرج القدير و الخلوق محمد بيداري
و أضيف لهما الشاب احمد اليعقوبي و الشابة إيمان النقاش على دورهما القيم في المواكبة و التحضير
كما اشكر جميع الضيوف الذين اغنوا هذا البرنامج بمشاركاتهم و الذين اصبح جزء كبير منهم أصدقاء اعزاء
شكرا لكم جميعا و إلى مناسبة قادمة بحول الله

Pour rappel, ce journaliste quinquagénaire actuellement patron de la chaîne Radio Plus, a entamé en 1986 sa carrière journalistique à la RTM comme présentateur du journal télévisé (JT) de 20h00.

À 25 ans, Adaoui va participer avec l’équipe André Paccard à l’événement « Ça bouge à la télé (RTM » qui verra l’apparition de nouvelles stars dans le secteur audiovisuel marocain, comme Fatima Loukili, Jalil Nouri, Samira Sitail et Touria Souaf, et ce, avant de se lancer dans une aventure médiatique internationale qui le mènera de Rabat à Washington puis à Abu Dhabi.

Quand éclata la 2ème guerre du Golfe en mars 2003, Adaoui était « en poste » en tant présentateur du JT de la chaîne internationale Abu Dhabi TV. Il anima le JT en direct pendant de très longues heures, pour ne pas dire durant 48 heures, durant l’invasion d’Irak par les troupes américaines.

A cette époque, il y avait parmi des reporters marocains parmi les correspondants de guerre sur place, comme son collègue Hacham Ahl Bara qui était chargé de couvrir ce conflit meurtrier en direct, à partir de Baghdad, sur cette chaîne Émiratie.

A noter qu’Al Jazeera n’avait pas encore le vent en poupe et était loin derrière Abu Dhabi TV.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.