Fini le laxisme envers les hooligans. La police de Martil a intercepté, lundi soir, cinq individus, dont trois mineurs, apparus dans un vidéo clip relayé par les réseaux sociaux incitant à « la violence » contre les supporteurs d’un club sportif tangérois et contenant des « insultes ».

Suite à la diffusion de la vidéo sur le Net, et dans laquelle « des jeunes brandissent des armes blanches » et scandent des slogans incitant à la violence, la police a ouvert une enquête qui s’est soldée par l’arrestation des personnes impliquées dans « ces actes criminels », a indiqué la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.

Les mineurs ont été placés sous contrôle judiciaire, tandis que les majeurs ont été placés en garde vue à la disposition de l’enquête menée par le service préfectoral de la police judiciaire de Tétouan pour déterminer « les tenants et aboutissants » de cette affaire et identifier tous « les actes criminels commis », précise la même source.

L’arrestation des cinq individus intervient dans le cadre des efforts préventifs de la DGSN pour lutter contre la violence liée au sport et aussi pour faire face aux enregistrements et statuts incitant à la violence contre les personnes et les biens publics, ajoute le communiqué.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.