La police se met au diapason. La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a lancé un système de liaison directe entre les différents arrondissements de police du Royaume, grâce à l’utilisation du système informatique de gestion de ces arrondissements connu sous le nom de « GESTARR ».

Mohamed Hamraoui, officier de police principal à la DGSN, dont les propos ont été relayés par le site arabophone Hespress.com, a expliqué que le nouveau système de gestion des arrondissements de police a pour objectif d’organiser et de sécuriser la liaison informatique permettant ainsi l’échange d’informations entre les différents arrondissements à travers le Maroc.

+ Un double check des contenus des documents administratifs +

Hamraoui a ajouté que le nouveau système permet également de gérer la délivrance de documents administratifs aux citoyens, notamment les certificats de résidence, et les déclarations de perte et de vol, ajoutant qu’il permet aussi d’assurer le suivi des plaintes des citoyens avec célérité et efficacité.

Grâce au système GESTARR, les informations détenues par les arrondissements seront stockées dans un serveur central de la DGSN afin de faciliter le suivi des plaintes et des documents délivrés aux citoyens.

Ce système permet également de s’assurer que les informations contenues dans les documents délivrés par les arrondissements de police concordent avec celles utilisées pour la carte d’identification nationale, dans la mesure où il crée un lien direct entre les arrondissements et les centres des données identitaires.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.