Une demande légitime. La Présidente déléguée de l’Assemblée Mondiale Amazighe pour le Maroc, Amina Ibnou-Cheikh dans une lettre rendue publique, ce dimanche 6 octobre, se demande pourquoi la langue Amazighe aurait été exclue de la nouvelle carte d’identité nationale (CIN)? Elle justifie sa demande en se référant à l’article 5 de la Constitution qui stipule le caractère officiel de cette langue, à côté de l’Arabe.

Voici le contenu de cette lettre qui aurait été adressée à M. Abdellatif Hammouchi, Directeur général de la sûreté nationale, dont Article19.ma a obtenue une copie et qui publie intégralement sans commentaire:


« À M. Abdellatif HAMMOUCHI,

Directeur général de la Direction Générale de la Sûreté Nationale ( DGSN)

Objet: Exclusion de la langue amazighe du nouveau modèle de la carte d’identité nationale

Azul, salutations,

Nous avons été surpris par l’absence totale de la langue amazighe et de sa graphie en tifinagh dans le nouveau modèle de la carte d’identité nationale, que la Direction Générale de la Sûreté Nationale ( DGSN) envisage de lancer au début de l’année prochaine, lors de sa présentation à l’opinion publique, dans le cadre des activités de la troisième session des portes ouvertes de la sûreté nationale organisées à Tanger.

Monsieur Le Directeur Général de la sûreté nationale,

Comme vous le savez, la constitution marocaine a approuvé dans son cinquième article la reconnaissance constitutionnelle de la langue amazighe, à côté de la langue arabe. Huit ans plus tard, la loi organique relative à sa mise en œuvre de son caractère officiel a finalement été adoptée et promulguée dans le journal officiel, ce qui oblige tous les départements et les institutions de l’État à rédiger tous les documents officiels, y compris la carte d’identité nationale, le passeport et d’autres documents en tamazight et en ses caractères tifinagh.

En se basant sur:

– l’article V de la Constitution marocaine, qui stipule le caractère officiel de la langue amazighe, à côté de l’arabe.

– l’Adoption de la graphie Tifinagh par Sa Majesté le Roi Mohammed VI le 10 février 2003 en tant qu’alphabet officiel pour écrire en langue amazighe.

– la Loi organique n ° 26.16 sur les étapes de l’activation du caractère officiel de l’amazigh et sur la manière de l’intégrer dans le domaine de l’éducation et des domaines prioritaires de la vie publique, publiée au Bulletin officiel n ° 6816 du 26 septembre 2019.

Sur la base de ce qui précède, à l’Assemblée Mondiale Amazighe, nous vous demandons, Monsieur le Directeur général, conformément à la Constitution marocaine et aux exigences de la loi sur la langue amazighe, qui a entré en vigueur dès sa promulgation au Journal officiel:

– d’écrire en langue amazighe et en sa graphie Tifinagh dans la nouvelle génération de la carte d’identité nationale que la Direction générale de la sûreté nationale envisage de lancer au début de l’année prochaine.

– d’écrire en langue amazighe, en plus de la langue arabe, sur tous (véhicules, voitures, quartiers généraux, départements et uniformes des agents de sécurité …) sous l’autorité de la Direction générale de la sûreté nationale.

– d’utiliser la langue amazighe, en plus de l’arabe, dans tous les documents officiels de la Direction générale de la sûreté nationale.

En attendant votre réponse, veuillez accepter de notre part, Monsieur le Directeur général, nos salutations les plus distinguées.

Signée : Amina IBNOU-CHEIKH,
Présidente déléguée de l’Assemblée Mondiale Amazighe
pour le Maroc


Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.