Le conseil de la ville de Rabat n’a pas réussi à adopter le budget 2020 lors de la première réunion de la session d’octobre, qui s’est tenue vendredi, à cause du déclenchement d’une dispute verbale et d’une bagarre aux coups de poing entre des conseillers du Parti authenticité et modernité (PAM) et du Parti justice et développement (PJD).

Selon Hespress, les deux parties ont échangé des insultes au milieu des hurlements de certains conseillers, une situation qui s’est poursuivi pendant plus de six heures, ce qui a empêché le maire Mohamed Sadiki du PJD d’entamer l’examen des neuf points à l’ordre du jour de la réunion.

+Heurts et bagarres sont devenus habituels depuis 2015 +

Il était prévu d’examiner et d’approuver le budget pour l’exercice 2020, en plus d’un point concernant la coopération décentralisée entre Rabat et Mantes-la-Jolie ainsi qu’un projet d’accord avec une société spécialisée dans la fabrication de bennes d’ordures intelligentes.
La réunion a également vu l’objection des conseillers du PAM contre la décision du conseil de diffuser en directe sur sa page Facebook de leur réunion, objection qui a été acceptée par les PJDistes dans l’espoir de calmer les esprits.

Les autorités de tutelle, représentées par des fonctionnaires du ministère de l’Intérieur, n’ont pas interfèré dans les différends survenus lors de cette réunion, a précisé la même source ajoutant qu’habituellement le secrétaire général ou un représentant de la wilaya assiste à de telles réunions.
Cette réunion a été suivie par un certain nombre de citoyens et des représentants de personnes handicapées venus plaider pour un transport gratuit à bord des bus Alsa comme l’avait promis le maire de la ville.

Selon Hespress, il ne s’agit pas de la première réunion houleuse du conseil où les heurts et les bagarres sont devenus habituels depuis son élection en 2015, une atmosphère à l’origine de retards de nombreuses réalisations dont certaines font partie du projet de « Rabat ville lumière ».

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.