Une véritable tragédie. La mer vient de rejeter, ce samedi 28 septembre, sur la plage d’Ain Harouda, les corps de sept jeunes marocains, dont une femme, selon un communiqué des autorités locales.

Le communiqué, dont Article19.ma a obtenu une copie, signale que les sept victimes faisaient partie d’un groupe de candidats à l’émigration clandestine après avoir pris la mer à bord d’un canot pneumatique à partir de la région côtière de Mohammedia.

Trois autres personnes ont été retrouvées inconscientes sur la plage et ont été conduites à l’hôpital régional de Mohammedia où elles ont reçu l’assistance nécessaire, précise le communiqué.

Les autorités compétentes, sous la supervision du ministère public, ont ouvert une enquête pour déterminer les circonstances dans lesquelles cette tentative d’immigration clandestine était organisée.

A noter que les réseaux mafieux tentent de plus en plus à faire traverser l’Atlantique aux candidats à l’émigration clandestine après les récents renforcements du contrôle sécuritaire au nord du Maroc, notamment sur la côte Méditerranéenne.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.