Deux ans après son limogeage, Nabil Benabdallah n’a toujours pas tourné la page, semble-t-il. Et pour cause, le secrétaire général du Parti du progrès et du socialisme (PPS) a affirmé qu’il avait reçu des « coups » lorsqu’il était ministre, relevant que le renvoi du gouvernement de trois ministres appartenant à sa formation politique « n’avait rien à voir avec les dysfonctionnements » ayant marqué les projets d’Al Hoceima.

« Lorsque vous avez une certaine orientation et vous en êtes convaincue, vous pouvez recevoir des coups. En fait, je les ai reçues. En réalité, ils (les coups) contribuent à forger le caractère, car une personne doit avoir la capacité de recevoir des coups », a souligné Benabdellah qui était l’invité, vendredi soir, d’une émission sur radio Aswat.

Pour rappel, le roi Mohammed VI avait limogé quatre ministres en activité, en octobre 2017, pour leurs manquements dans l’exécution du programme Al Hoceima Manarat Al Moutawassit. Les ministres concernés étaient Mohamed Hassad (MP), Nabil Benabdellah (PPS) Houcine El Ouardi (PPS) et Larbi Ben Cheikh (MP).

En ce qui concerne le renvoi de minsitres appartenant au PPS du gouvernement à la suite au rapport de la cour des comptes sur certains projets de Manarat Al Moutawasset, il a soutenu que « lorsque des choses comme celles-ci se produisent, en particulier lorsque vous êtes fermement convaincu que vous êtes un homme politique qui n’a pas commis d’erreur, que vous n’avez rien fait et que vous avez probablement payé le prix de certaines positions et alliances alors vient le coup sous cette forme (le renvoi)”.

« Ce qui m’est arrivé à moi, à El Ouardi et et Sbihi, ne concerne pas Al Hoceima, car nous avons prouvé que les programmes que nous avons supervisés ont été achevés et réalisés en 2017 », a ajouté Benabdellah.

Le secrétaire général du PPS a estimé que « ce qui s’est passé est lié à nos positions et à la ligne politique que nous avons choisie plutôt qu’au problème d’Al Hoceima ».

Il n’a toutefois pas expliqué plus en clair ce qu’il voulait dire par « ligne politique »?

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.